Commencé avant le début du Mondial russe,le feuilleton du transfert de l’attaquant Wahbi Khazri a connu son épilogue mardi soir. Prêté à Rennes par Sunderland en juillet 2017, l’international tunisien a finalement signé un contrat de 4 ans avec l’AS Saint-Etienne. En déboursant 6,5 millions d’euros (et un bonus en cas de revente), les Stéphanois ont réalisé leur plus gros achat de ces dix dernières années. Par ailleurs, avec un salaire annuel  de 2,4 millions net hors prime à la signature, l’Aigle de Carthage devient le joueur le mieux payé du club. C’était sans doute le prix à mettre pour que le club dispose enfin d’un vrai renfort offensif, car le Tunisien c’est l’assurance d’une quinzaine de buts et quelques passes décisives chaque saison.

Saint-Etienne s’offre un leader technique 

Une denrée bien rare ses dernières saisons du côté de Geoffroy Guichard. Le club est incontestablement fier er ravi de cette signature comme l’atteste  la description qu’en a fait  son directeur général   « À 27 ans, Wahbi est arrivé à maturité, a confié Frédéric Paquet, dans les colonnes du site officiel des Verts,  Il a non seulement conduit sa sélection jusqu’à la phase finale de la Coupe du monde mais il a également réussi à montrer son grand talent dans un groupe relevé où la Tunisie a affronté deux des demi-finalistes. C’est le leader technique et le joueur de caractère dont le club a besoin pour garder la dynamique sportive de la deuxième partie de saison dernière. Le mercato est une période complexe mais nous devons rester cohérents et patients dans nos démarches, comme nous avons justement su le faire pour concrétiser l’arrivée de Wahbi Khazri. »

@2022mag.com