L’attaquant international colombien James Rodriguez était arrivé par la grande porte de la Maison Blanche acheté à Monaco contre un chèque de 80 millions d’euros, ce qui en faisait le deuxième transfert le plus couteux du Real Madrid après celui du Gallois Gareth Bale. Aujoud’hui, le formidable attaquant est en voie de partance. Il l’a laissé entendre à l’issue de la Coupe du monde des clubs remportée dimanche par les Merengue et dont il était absent de la finale : “Je suis heureux ici (ndlr, Madrid), mais je veux jouer plus. Il faut penser à des solutions et trouver une sortie, a-t-iul confié en conférence de presse,  j’ai des offres et j’ai sept jours pour y penser”. Le temps de la trêve hivernale. Toutefois, aucun nom de prétendant n’a été cité par l’ancien Monegasque.

Selon des chiffres avancés par le site espagnol as.com, la position du Colombien s’est passablement degradée avec l’arrivée de Zidane à la tête de l’équipe. Sous la direction du Franco-Algérien, il n’a participé qu’à 37 matches sur les 53 disputés par l’équipe. Un chiffre à nuance puisque James n’en a joué que 10 en entier, fait onze entrées et est resté cloué sur le banc à 16 reprises. Avec 2091 minutes de jeu, cela représente 43,3% du total. A titre de comparaison, sous la direction de Carlo Ancelotti, Rodriguez avait été titulaire 43 fois sur les 46 possibles soit 85, 1 pour ent du temps de jeu maximal. Cette année-là, il avait également flambé en inscrivant 17 buts et en délivrant 18 passes décisives. Qui veut, cet hiver, d’un immense talent placé en mode sommeil ?

@Cheikh Mabele