Cela fait maintenant trois ans que Xavi  joue avec l’équipe d’Al Sadd et il devrait rester au Qatar jusqu’en 2022. Sa connaissance de l’évolution du foot dans ce pays est donc incontestable. C’est à ce titre qu’il a été sollicité par le journal The Guardian.

L’ancien milieu de terrain du FC Barcelone  a ainsi donné son avis sur l’équipe nationale du Qatar qui a connu selon lui une belle évolution : « Les nouvelles générations sont différentes des anciennes, a-t-il confié au quotidien londonien, parce que je pense que la chose la plus importante est Aspire ( ndlr la célèbre Académie). Cela a commencé en 2006. La nouvelle génération est plus professionnelle. Je pense qu’elle se prépare bien. Ils ont un très bon sélectionneur. Félix Sánchez, je le connais très bien. Bien sûr, il ne sera  pas facile de jouer contre les grandes équipes – Brésil, Espagne – mais au moins, je pense que cette équipe sera compétitive en 2022. En outre, elle a du temps devant elle : quatre ans pour bien se préparer ».

Par contre, concernant la Qatar Stars League, le champion du monde 2010 et champion d’Europe 2012 est moins enthousiaste  et il déplore bien sûr les que les stades restent  souvent vides : » « C’est dommage, a-t-il regretté, même si les supporters se déplacent un peu plus pour les matches de  Ligue des champions asiatique où la compétition est plus relevée et le suspens plus grand. Nous devons trouver une solution pour inciter les gens à venir pour les matches domestiques. Mais je ne sais pas comment ».

Toutefois, pour la Coupe du monde, Xavi n’a aucune inquiétude. Il est au contraire très confiant  «Le pays se  prépare bien. Il a eu  de nombreuses années pour   construire  ses infrastructures. Les gens ici sont excités. Et comme la compétition se déroulera en décembre, les joueurs seront en meilleure forme physique. Le passage à un Mondial en  l’hiver est une très bonne solution. Le climat  est fantastique, 25, 30 degrés. Je pense que ce sera l’une des meilleures Coupes du monde de l’histoire ».

@2022mag.com