Le Qatar fera dimanche soir  une entrée historique dans la Copa America, qui a commencé samedi,  en affrontant le Paraguay dans le groupe C. Avant d’enchainer contre la Colombie qui vient d’étriller l’Argentine de Lionel Messi. Felix Sanchez, le sélectionneur des champions d’Asie en titre, a rappelé à ses hommes la difficulté de la mission qui les attend  et leur a demandé de se montrer à la hauteur pour consolider la gratifiante  image que le football qatarien s’est forgée en janvier dernier aux Emirats arabes unis : «L’équipe paraguayenne est bonne et forte et nous la respectons en tant qu’équipe, a-t-il confié en conférence de presse,nous connaissons l’importance de ce match. Nous devons être pleinement préparés à cette difficile rencontre. C’est la même chose avec la Colombie et l’Argentine, car ce sont des équipes fortes dans le tournoi ».

Felix Sanchez, Qatar

Felix Sanchez, Qatar

Mais il n’y a pas que l’image à protéger a-t-il expliqué, il y a également une expérience à renforcer : »  C’est une occasion importante pour nous d’acquérir de l’expérience. Nous devons faire de notre mieux contre les grandes équipes. Cela nous aide à  nous développer, à progresser et à acquérir de la maturité ». Et bien sûr a-t-il rappelé aux coéquipiers du jeune milieu offensif Akram Afif, il y a à l’horizon ce Mondial 2022 que le pays organisera et dont il faudra se montrer digne en y jouant un rôle respectable:  » Nous devons nous préparer sérieusement lorsque nous affrontons des équipes qui dominent le football mondial. De tels événements nous aideront à bien nous préparer pour la Coupe du monde 2022 au Qatar ». En match de préparation à Rio de Janeiro, le Qatar a offert une belle résistance au Brésil (0-2).

@2022mag.com