Le Qatar disputera mardi soir à Abu Dhabi sans aucun doute le match le plus important de son histoire dans le calendrier international . Ce sera sa première demi-finale  dans une compétition majeure telle que la Coupe d’Asie des nations en affrontant les Emirats arabes unis. Un vieux rival régional qui a souvent pris le dessus mais est également le pays hôte de l’événement. Sans compter le conflit géopolitique qui oppose les deux pays depuis dix-huit mois et qui empoisonne un peu le climat régional.

Qatar : Le sacré boulot effectué par Felix Sanchez a payé  (photo afc.com)

Qatar : Le sacré boulot effectué par Felix Sanchez a payé (photo afc.com)

Mais dans quelques heures ce sera place au foot avec une place en finale en jeu. Ce qui serait une première pour les deux équipes. C’est un message d’ambition qui a essayé de transmettre le sélectionneur des Grenats  : « Je pense que l’une des principales raisons pour lesquelles nous avons atteint ce stade de la compétition est que les joueurs ont pris conscience de la pression, a confié Felix Sanchez dans les colonnes du site de la Fédération qatarie, qfa.qa,  dans toute compétition, vous avez de la pression car vous devez obtenir les bons résultats. L’équipe, je pense, a très bien géré la situation jusqu’à présent. Bien sûr, il y a une certaine pression parce que nous sommes en demi-finale, mais je pense que nous nous sentons confiants ».

Ayant pris le pouls de son équipe, le technicien espagnol se montre optimiste: « Les joueurs sont impatients de jouer et leurs résultats montrent que ce groupe est très fort mentalement. Mon équipe est ambitieuse et ils veulent continuer. Il n’a pas été facile de continuer à obtenir les résultats. Nous avons joué match après match, J’espère que nous pourrons bien performer  contre les Emirats arabes unis  et que  nous irons en la finale. Le match contre les EAU est plus difficile que ceux auxquels nous avons été confrontés auparavant. Au fur et à mesure que vous progressez dans un tournoi, chaque jeu devient de plus en plus difficile » Pour ce match si important, le Qatar sera privé d’Abdelaziz Hatim et Bassam Al Rawi mais il pourra compter sur le meilleur joueur d’Asie en 2018, le défenseur  Abdulkarim Hassan et  sur Assim Madibo  retour de suspension.

@Cheikh Mabele