Le Qatar est la grande révélation de la 17ème Coupe d’Asie des nations qui se dispute aux Emirats arabes unis . Qualifiés pour la finale après avoir laminé la sélection du pays hôte, les Grenats méritent largement de disputer le titre d’autant qu’ils ont balayé d’autres favoris sur le chemin à commencer par l’Arabie Saoudite  et la Corée du Sud. Face au Japon, ils ont clairement les moyens d’aller chercher le Graal. 

Exceptionnelle performance du Qatar  en demi-finale de la Coupe d’Asie des nations.Les coéquipiers du défenseur Abdulmalik  Hassan ont explosé les Emirats arabes unis (4-0), pays hôte de la compétition, et validé leur billet pour la premier finale de la jeune histoire de leur football. Tout s’est presque joué en une demie heure avec les deux premiers buts inscrits par l’Algéro-Qatari Boualem Khoukhi (22′)  et Ali Almoez (32′).

kwph82smslrprvbbhtc2

Devant l’impuissance des locaux, les protégés de Felix Sanchez ont déroulé  en deuxième mi-temps avant de porter le coup de grâce  en fin de match par Hassan Al Haydos (80′)  et Hamid Ismael (93′). Incroyable scénario !  Depuis le début de la compétition, le Qatar se comporte en rouleau compresseur impitoyable. Le bilan avant la finale contre le Japon (qui a éliminé sèchement l‘Iran, 3-0) est monstrueux : 17 buts marqués, 0 but encaissé et  une différence de plus 17 . Avec de tels chiffres, il serait dommage que les Grenats échouent  vendredi soir en finale  face aux Nippons.

@Fayçal CHEHAT

 

 Les déclarations

Le buteur

 Ali Almoez : « Rester humbles « 

Ali Almoez, huit buts en sic matches  (photo afc.com)

Ali Almoez, huit buts en sic matches (photo afc.com)

En marquant le troisième but face aux Emirats arabes unis et son huième depuis le début de la compétition , le joueur d’Al Sadd a égalé le record établi en par le Saoudien  Al Daei.  Qu’il peut battre en finale contre le Japon. « Je ne pensais pas à égaler le record d’Ali Daei. C’est une affaire de destin.  Le plus important c’est que j’ai réussi à marquer un but et à apporter de la joie à mes parents, au peuple qatari et à mes coéquipiers. Je voulais  marquer pour les fans et je l’ai fait. Maintenant, nous devons nous concentrer sur le prochain match et bien étudier l’équipe du Japon.Je dois garder l’humilité et travailler pour atteindre mes objectifs. Nous avons réalisé le rêve de tous les Qataris et espérons que nous ferons encore mieux à l’avenir. Tout ce que nous avons fait jusqu’à présent est une chose, mais ce qui nous attend est le plus important ». Évidemment, puisque un succès face aux Nippons signifiera  un premier titre continental ppur le Qatar.  Un vrai signe du destin à quatre ans  du Mondial que le pays organisera.

Le sélectionneur

Felix Sanchez  :  » Nous sommes solides défensivement »

« Je savais que le match était difficile, avec beaucoup d’émotions et nous ne nous sentions pas très à l’aise au début. Mais nous avons réussi à marquer deux fois. Évidemment, en seconde période, l’opposition a tenté d’attaquer davantage et a misé totalement sur ses talentueux  joueurs offensifs. Mais notre équipe s’est montrée très solide, compacte  et concentrée.

Felix Sanchez ( photo afc;com)

Felix Sanchez ( photo afc;com)

Nous avons bien défendu dans les moments difficiles  et nous avons pu répliquer par des contres afin d’atteindre le résultat que ‘on connaît. Nous jouerons toujours  en équipe. Et nous sommes solide défensivement.  C’est la grande satisfaction. En six matches, nous n’avons pas encaissé le moindre  but. C’est très important et l’une des principales raisons pour lesquelles nous  nous sommes qualifiés pour la finale. » La finale  Elle nécessite de la patience. Donc si nous sommes patients, jouons bien et oublions tout ce que nous avons fait jusqu’à présent. Ce n’est qu’alors que nous gagnerons à la fin ».

Lés équipes                                                                                                                                              

Qatar: Saad Al Sheeb, Pedro Correia 90+4′, Abdelkarim Hassan , Tarek Salman, Boualem Khoukhi 22′, Hasan Al Haydos 80′ , Akram Hassan Afif (Hamid Ismaeil (90+3′), Sub, Karim Boudiaf 62′, Salem Al Hajri, Assim Omer Madibo, Almoez Ali (‘Ahmed Al Aaeldin, 86′) , Assim Omer Madibo. Entraîneur : Felix Sanchez .

Emirats arabes unis : Khalid Eisa Bilal, Walid Abbas Murad, Fares Juma Al Saadi, Bandar Mohammed, Ismail Ahmed 90+1′, Ali Hassan Salmin, Amer Abdulrahman ( Ismaeil Matar, 45′), , Khamis Esmaeel, Ali Ahmed Mabkhout, Ismail Al Hamadi (Ahmed Khalil,51′), Saif Rashid. Entraîneur Albero Zaccheroni

Le parcours du Qatar 

 Premier tour :   Qatar – Liga, 2-0;Qatar – Corée du Nord, 6-0; Qatar – Arabie Saoudite, 2-0;    Huitième de  finale : Qatar – Irak, 1-0 . Quart de finale : Qatar – Corée du Sud, 2-0; Demi-finale : Qatar – Emirats arabes unis, 4-0.  Finale : Qatar – Japon  (?)