La participation des Pharaons au  Mondial russe n’a pas fini de faire parler en Egypte. Il semblerait que l’organisation ait connu quelques gravesdysfonctionnements. Dont certains concernent  directement les joueurs. Ainsi selon son président, la Fédération égyptienne de football (EFA) laisse planer la menace d’une suspension d’un an sur des internationaux ayant accordé des interviews non autorisés et payantes (jusqu’à 5000 euros) à une chaine de télévision par satellite saoudienne.

Circonstances aggravantes, ces faits ont précédé le match, à la forte  symbolique, entre les Faucons Verts et les Pharaons et comptant pour la troisième et dernière journée du groupe A. « J’ai demandé à Ihab Leheita (directeur de l’équipe égyptienne) de s’expliquer  sur les interviews qui ont été faites pour une chaîne de télévision par satellite, a confié Hany Abou Rida ,  ces interviews violent les accords de sponsoring (EFA) … certains joueurs seront interdits sur le plan international pendant un an maximum et seront également sanctionnés par une amende ».

A noter qu’aucun nom n’a été divulgué pour le  moment. Après le temps de l’euphorie d’une première qualification à une Coupe du monde puis 1990, voilà velu le temps de l’orage et des règlements de compte. L’EFA a du pain sur la planche.

@2022mag.com