Au lendemain du match amical contre la Tanzanie (1-0), le ministre de la Jeunesse et des sports égyptien, Ashraf Sobhy,  a  eu  un  aparté très remarqué avec deux membres influents de l’équipe nationale, en l’occurence  l’attaquant de Liverpool,  Mohamed Salah, et le milieu de terrain d’Arsenal, Mohamed Elneny. Ce qui a aiguisé la curiosité des médias locaux. Lesquels ont fini par prendre connaissance de la raison de cet rencontre particulière entre  l’homme de pouvoir et les deux Pharaons appelés à disputer la phase finale de la CAN dans leur jardin. En fait, elle était très simple:  « Je n’ai rencontré que Salah et Elneny parce que j’avais déjà rencontré tous les joueurs auparavant, a confié le dirigeant au micro du site spécialisé Filgoal.com, je leur ai fait comprendre qu’ils sont des atouts  importants de l’équipe, que leur présence est très essentielle  et qu’il existe un soutien de la part des dirigeants politiques dirigés par le président Abdel Fattah al-Sisi et que tout le monde place ses espoirs en eux pour remporter le titre. J’ai également remercié Salah qui a passé  ses vacances  en Égypte,  à El Gouna, ce qui a été d’une grande utilité pour le tourisme égyptien ». Mais le ministre aurait pu ajouter, notamment en direction de Salah, qu’un huitième titre continental serait le plus beau cadeau qu’il pourrait faire à l’Egypte.

@2022mag.com