Arrivé cet été à Nantes en provenance  du KV Ostende en Belgique, l’attaquant belgo-marocain Yassine El-Ghanassy, 27 ans, n »a pas eu beaucoup de temps de jeu  sous la direction de l’italien  Claudio Ranieri. Ce dernier exige de lui de défendre un peu plus :  » Il est certain que c’est une situation difficile pour moi. Je continue à travailler tous les jours à l’entraînement pour montrer que je suis toujours là. Contre Amiens, le coach m’a fait confiance à travers ces 45 minutes de jeu. Je pense qu’il était content de moi. J’espère continuer comme ça.Il m’a toujours dit qu’il fallait en faire plus défensivement. À moi de continuer à tout donner à l’entraînement. Si je le fais, je jouerai »

Entré au début de la deuxième période samedi contre Amiens au stade la Beaujeoire a fait ce qu’il fallait faire mais cela n’a pas suffi à éviter une étonnante défait  face au promu, Amiens. Injuste selon  le natif de la Louvière qui espère que la mauvaise des Canaris va se terminer :  » Comme le coach l’a dit : « Ce début d’année 2018 est de la m… ». Pourtant, on essaie de provoquer des choses, on met de l’engagement et on joue au football mais on n’a pas de chance. Il faut la provoquer comme on le faisait avant la trêve. On a les qualités pour ».  El Ghanassy a disputé 430 minutes en 14 matches en Ligue 1 et n’a pas encore marqué  ni délivré de passe décisive. C’est maigre pour qu’il puisse s’en satisfaire.

@Cheikh Mabele