Le football algérien va-t-il nous offrir une nouvelle  belle histoire comparable à celle que vit Youcef Atal sur la côte d’Azur française ? Peut-être. Car un autre jeune défenseur international U23, Naoufel Khacef, qui porte les couleurs du Nasr Hussein Dey, affirme avoir une touche avec l’OGC  Nice :  » Effectivement, j’ai eu un contact par le biais d’un manager français mandaté par mes soins pour engager d’éventuels pourparlers avec des clubs français, a confié le latéral gauche  âgé de 21 ans dans les colonnes du quotidien Liberté, il est vrai que l’OGC Nice s’intéresse à moi, selon ce même manager. Je ne vous le cache pas que mon rêve est d’aller en Europe afin de progresser davantage et de réaliser une belle carrière professionnelle ».

Ce qui ressort de l’interview du natif  de Kouba dans la banlieue algéroise  c’est une force de caractère et une volonté farouche  de faire une grande carrière :  » Je suis encore jeune, j’ai tout l’avenir devant moi. Tout le monde a constaté que j’ai réalisé un bon parcours avec mon club, ce qui m’a valu une sélection en équipe nationale U23. Je suis fier d’endosser le maillot vert qui m’a donné une nouvelle motivation. Pour le moment, j’attends la fin de saison pour y voir plus clair. Même si les contacts n’aboutissent pas avec Nice, il y a d’autres clubs français qui sont intéressés par mes services. Le championnat français est devenu ces dernières années très attractif, d’où l’éclosion de plusieurs joueurs qui font les beaux jours des grands clubs anglais, espagnols et allemands. Mon souhait est donc d’aller là-bas ». C’est sans aucun doute le profil de la nouvelle génération de footballeurs  algériens boostés par la réussite des  Mahrez, Feghouli, Ghoulam, Bounedjah  et les promesses avouées  des Bennacer, Bensebaini et autres Atal et Ounas.

@2022mag.com