Le milieu de terrain algérien Ryad Boudebouz est en train de réaliser sans aucun doute sa plus saison depuis qu’il évolue en Ligue 1 française. Avec Montpellier,le troisième club de sa carrière après FC Sochaux et le Sporting de Bastia, il en est  11 buts et 7 passes décisives. Son meilleur bilan statistique. Il aurait pu faire beaucoup mieux au sein d’une équipe mieux outillé que le club héraultais.

Au-delà de la froideur des chiffres, le natif de Colmar estime qu’il a aussi amélioré sa palette de jeu. Aujourd’hui, il frappe plus au but: «C’est une saison assez bonne quand on parle de statistique mais je sais que j’aurais pu mieux faire, a-t-il confié dans un reportage que lui a consacré BeIN Sports, j’aurais pu marquer plus de buts. Je suis un joueur qui cherche toujours à être le meilleur possible. Aujourd’hui j’ai encore plus envie de marquer qu’avant. A la base, j’étais un attaquant, j’étais un buteur et à la longue ça ne se perd pas. Que ce soit aujourd’hui ou avant, on m’a toujours dit : ‘‘Tu as une bonne frappe, on ne comprend pas pourquoi à chaque fois que tu arrives devant les buts tu veux faire une passe.’’ Cette saison je me suis dit, si je peux frapper je frappe ».

A 27 ans, l’heure est sans doute venu pour le Fennec de passer à la vitesse supérieure en intégrant un club capable de disputer une compétition européenne tous les ans. Disposant d’un bon de sortie de la part du président Louis Nicollin, il ne manquera pas d’offre cet été. La seule vraie interrogation est la suivante:  sera-t-il encore un joueur de Ligue 1 où ira-il toquer aux portes de la Liga, de la Serie A ou de la Bundesliga ?

@Cheikh Mabele