Le champion sortant  Al Ain représentera les Emirats arabes unis au Mondial des Clubs FIFA que le pays organise du 12 au 22 décembre. Il succède à Al Jazira surprenant demi-finaliste  en 2017 éliminé  par le grand  Real Madrid (1-3)? La barre a  été donc  placée assez haut  pour le football local.

Mais c’est  parce qu’il sait que la concurrence est féroce et de haut niveau acec des clubs comme le Real Madrid ou River Plate, le staff technique des  « The Clarets » ne s’ inquiète pas du résultat final :  » Nous sommes heureux de participer au tournoi et nous attendant le match avec beaucoup de motivation, a confié  Zoran Mamic en conférence de presse, nous avons une équipe qui, je pense, peut gagner le premier match  (ndlr contre les Néo-Zélandais de Team Wellington) mais nous devons respecter nos adversaires. Je pense qu’il y a plus de qualité dans mon équipe même si  nous devons  le prouver sur le terrain. Je veux que mes joueurs  profitent du tournoi et jouent sans pression, car nous connaissons le haut niveau  des équipes engagées dans ce tournoi ».

Zoran Mamic

Et même s’il va manquer quelques  titulaires importants en raison de blessures, à l’image  de Amer Abdulrahman, Rayan Yaslam ou le Portugais  Ruben Ribeiro, Al Ain qu jouera  à domicile, se fera sans doute un devoir de s’imposer sur sa pelouse  fétiche. En cas de succès, la bande à affrontera l’Esprance de Tunis, championne d’Afrique, en quart de finale .

@2022mag.com