A Al Ain, joueurs et techniciens rêvaient depuis le début  d’aller en finale du Mondial des clubs même en passant par le tour préliminaire. Ils l’ont fait !  Après avoir sorti Team Wellington et l’ES Tunis, ils viennent de bouter hors de la compétition River Plate (2-2 et 5 tab à 4) ). Rien de moins que le champion d’Amérique du Sud. Une véritable performance  qui va leur permettre d’affronter  en finale, à moins d’un exploit encore plus grand des Japonais de Kashima Anthiers, le puissant Real Madrid.  D’ores et déjà, ils ont fait mieux que leurs compatriotes d’Al Jazira qui avaient affronté ce même Real Madrid (1-2)  en demi-finale en 2017. Spécialistes de l’ouverture du score précoce, les Emiratis ont pris l’avantage dès la 3e minute grâce  à l’attaquant  international suédois Marcus Berg. Un répit  de très courte durée puisque les Argentins vont non seulement égaliser mais aussi prendre les devants au bout d’un quart d’heure  grâce à un doublé fantastique de Santos Borre ( 11′ et 15′ ). Incroyable scénario.

 Khalid Aisa, héros  émirati face à River Plate (photo Fifa.com)

Khalid Aisa, héros émirati face à River Plate (photo Fifa.com)

Mais fidèles à l’image combative qu’ils diffusent depuis le début du tournoi les protégés de Zoran Mamic  réussissent à revenir à la hauteur du River six minutes seulement après la pause grâce au Brésilien Caio. Les Argentins ont bien poussé et multiplié les offensives. En vain.  Les hommes de Marcelo Gallardo ont même raté un penalty par Gonzalo Martinez (68′)  Pour la deuxième fois en trois matches, les coéquipiers de  Amer Abdulrahman s’offrent une prolongation et une séance de tirs au but. Et s’y imposent pour la deuxième fois. Grâce à leur formidable gardien Khalid Aisa qui  arrêta d‘Enzo Perez le sixième tir de. Maintenant, les champions de l’Arabian Gulf League   vont s’atteler à à aller chercher le Graal dimanche pour devenir le premier club non européen et non sud-américain à remporter la Coupe du monde des clubs.Al Ain est désormais  le deuxième club arabe, après le Raja Casablanca en 2015, à atteindre une finale de Mondial des clubs.

@2022mag.com