Le dossier de candidature marocain a été battu mercredi à Moscou par la candidature tripartite nord-américaine, qui abritera la première édition à 48 qualifiés en phase finale. Le royaume chérifien échoue pour la cinquième fois dans la course à l’organisation d’une Coupe du monde. Une défaite très sévère au vu des chiffres.

C’est arrivé en début d’après-midi, du côté de l’Expocenter de Moscou, au coeur du 68e congrès de la FIFA. Les 203 fédérations autorisées à voter pour désigner le candidat à l’organisation du Mondial  2026  ont très largement soutenu le dossier Etats-Unis, Canada et Mexique. 134 fédérations ont donné leurs voix à United, contre 65 dont nous reproduisons ici la liste en faveur du Maroc. On y retrouve des fédérations qui comptent comme la France, l’Algérie, le Brésil, la Chine, l’Egypte, l’Italie, les Pays-Bas et le Qatar. Mais beaucoup parmi les fédérations des pays arabes, manquent à l’appel, et ont rejoint la liste des « non alignés » pilotée par l’Arabie Saoudite qui avait opté d’entrée pour United.

Moulay Hafid El Alamy , président du Comité d'organisation du Mondial (crédite @Maroc2026.jpg )

Moulay Hafid El Alamy , président du Comité d’organisation du Mondial (crédite @Maroc2026.jpg )

Chacune des candidatures a eu l’opportunité de se présenter devant le Congrès pendant de longues minutes. Maroc 2026 a été représenté par MM. Lekjaa, président de la fédération marocaine, et Moulay Hafid Elalamy, cheville ouvrière du dossier depuis le début. Sont également montés à la tribune Daniel Amokachi et Khalilou Fadiga, deux anciens grands joueurs africains, afin d’appuyer le dossier chérifien, dont l’annonce avait été faite en août dernier.

Pour la cinquième fois de son histoire, le Maroc est donc battu, comme pour les éditions 1994, 1998, 2006 et 2010. L’engagement de Sa Majesté et de son gouvernement étaient pourtant total, et le dossier chérifien, détaillé depuis janvier de cette année, laissait penser que le monde du football opterait pour cette candidature à taille humaine, proche de l’Europe et de l’Asie. Il n’en a finalement rien été, alors que les tractations ont duré jusqu’à quelques heures encore de ce vote.

Fouzi Lekjaa, président de la FRMF

Fouzi Lekjaa, président de la FRMF

Il apparaît que onze nations africaines (Afrique du Sud, Bénin, Botswana Guinée, Cap Vert, Lesotho, Liberia, Mozambique, Namibie,Sierra Leone et Zimbabwe) ont opté pour United plutôt que pour le Maroc, alors que le président de la CAF, Ahmad Ahmad, avait appelé à un ralliement continental autour de ce dossier. Il apparaît aussi que l’un de ces pays, la Guinée du président Antonio Souaré, pourtant soutien officiel et ambassadeur de Maroc 2026, a voté pour United mais ne le confirmerait pas…

A travers ce choix, le monde du football a opté pour un dossier qui devrait rapporter 15 milliards de dollars de revenus, contre cinq annoncés, côté Maroc. Dès l’annonce de ce vote, Maroc 2026 a adressé ses plus vives félicitations au camp vainqueur et lui a souhaité bonne chance, de même que le président Fouzi Lekjaa, monté une dernière fois sur la scène de Moscou pour s’exprimer.

Le Maroc, qui avait formidablement commencé l’année avec la victoire au CHAN, qui accompagnait les succès du Wydad en Ligue des champions et la qualification des Lions de l’Atlas pour cette Coupe du monde en Russie, mettra certainement quelques jours à se remettre de cette large défaite, en termes de chiffres. Mais que pourrait atténuer une belle performance de son équipe nationale en Russie, à commencer par le match de vendredi contre l’Iran.

Il y a fort à parier que le Maroc ne se représentera plus de sitôt en tant que candidat unique à une Coupe du monde, et que s’il lui en reprenait l’idée, il chercherait des fédérations voisines pour s’y joindre dans un dossier bi ou tripartite. Lion de l’Atlas (trop souvent) échaudé craint l’eau froide…

@Samir Farasha, avec Fayçal Chehat 

La liste des 65 fédérations qui ont voté pour Maroc 2026

Albanie, Algérie, Angola, Belarus, Belgique, Brésil, Brunei, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Tchad, Chine, Chine Taipei, COmores, Congo, RD Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Guinée Equatoriale, Erytrée, Estonie, Ethiopie, France, Gabon, Gambie, Guinée Bissau, Italie, Kazakhstan, Kenya, Corée du Nord, Libye, Luxembourg, Macao, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Maurice, Niger, Nigeria, Oman, Ouganda, Palestine, Pays-Bas, Qatar, Rwanda, Sao Tome e Principe, Sénégal, Serbie, Seychelles, Slovaquie, Somalie, Soudan du Sud, Soudan, Swaziland, Syrie, Tadjikistan, Tanzanie, Togo, Tunisie, Turquie, Yemen, Zambie