La Task Force de la FIFA est au Maroc depuis lundi  et jusqu’à la fin de la semaine en visite d’inspection et d’évaluation de la candidature chérifienne  à l’organisation du Mondial 2026. Une étape cruciale avant le vote le 13 juin à Moscou des 207 membres qui composent le congrès de l’instance faîtière du football mondial.

Pour ce faire, Moulay Hafid Al-Alamy, président du comité de candidature  a publié un communiqué  où il réitère  les fondamentaux du projet de son pays:  » Le Maroc est prêt à accueillir les membres de la Task Force de la FIFA au sein de notre terre de football. Après un travail considérable réalisé par toutes les forces vives du Royaume, pour soumettre le dossier qualitatif de la candidature Marocaine à la FIFA le mois dernier, la Maroc est prêt à présenter ses réalisations et sa capacité à honorer ses engagements lors de cette visite. Le Maroc offre à la FIFA et à la famille du football mondial un concept novateur et compact, permettant de garantir une efficacité opérationnelle, une profitabilité remarquable et un héritage durable au Maroc et en Afrique. La Coupe du Monde au Maroc serait une source de fierté mais également un formidable catalyseur de développement. Les équipes du Comité de candidature s’efforceront de transmettre tout au long de la semaine la vision d’une candidature empreinte d’humilité, de passion, de détermination mais surtout une candidature professionnelle et solide ».

Moulay Hafid El Alamy

Moulay Hafid El Alamy

Il faut rappeler cependant que le Maroc, appuyé par de nombreuse voix africaines dont celle du président de la CAF, Ahmad Ahmad , avait vivement contesté  le pouvoir considérable donné à cette commission de cinq membres  et rappelé  que le Congrès doit rester le maître de la décision finale. Le jour même de l’arrivé de la Task Force à Marrakech, la candidature marocaine a reçu une bonne nouvelle sous la  forme du soutien officiel de l’Afrique Sud, organisateur du Mondial 2010. « C’est un vieux mythe cette idée que l’Afrique n’a pas la capacité, a affirmé le président de la Fédération sud)-africains (SAFA), Danny Jordaan, et les opposants devraient cesser d’utiliser l’argument politique. L’Afrique a accueilli la meilleure Coupe du Monde de la FIFA et avec un bon soutien, le Maroc peut imiter l’Afrique du Sud ».

@2022mag.com