Les dirigeants du football qatarien poursuivent leurs déclarations concernant l’objectif Mondial 2018. Ils veulent monter qu’il existe une union sacrée autour de l’équipe nationale appelée à disputer le troisième et dernier tour des éliminatoires de la zone asiatique à partir de septembre 2016. Le dernier à s’exprimer sur le sujet est le président de la Qatar Football association (QFA), Sheikh Hamad bin Khalifa bin Ahmed Al Thani: “ je sais que le Qatar va très bien préparer la cruciale dernière étape des qualifications et je peux assurer l’équipe qu’elle aura le soutien du pays tout entier, de la QFA, des clubs et des membres du personnel de la Qatar Stars League comme celui des médias et de tous les fans. Nous voulons atteindre la phase finale en Russie et espérons que la chance sera de notre côté”. Il faut reconnaître que le Qatar ferait bonne impression s’il pouvait arracher sa première qualification sur le terrain avant de recevoir le monde en 2022. Pour rappel, les Grenats évolueront dans le groupe B en compagne de l’ Iran, de la Chine, de la Syrie, de la Corée du Sud et l’Ouzbékistan.

@2022mag.com