Le match entre deux équipes éliminées de la course et donc sans  pression autre que de faire bonne figure sur le plan collectif a été pris par le bon bout du  côté camerounais. Les Lions Indomptables ont inquiété  les Fennecs dès la 6ème minute grâce à une frappe lourde   des 25 m  de la part de Bassogog que le gardien Raïs M’Bolhi détourna d’une claquette magistrale. S’en suivit une série de corners  au profit des hommes de Hugo Broos mal négociés. Sauf un qui vit  Ngadeu menacer M’Bolhi d’une tête splendide. L’Algérie, elle, restait sur la défensive. En apparence plus solide grâce à cette défense à trois axiaux qui rappelait  2010 et l’époque Rabah Saâdane. Jusqu’à cette erreur monumentale de Ramy Bensebaini (25′) qui offrit la balle du but  aux Camerounais sur une mauvaise passe dans l’axe qui profita à Clinton Njie (1-0). L’ouverture du score était méritée, car les coéquipiers de Siani ont été plus souvent qu’à leur tour dans le camp des Verts ( 7 corners) et ont provoqué beaucoup de fautes algériennes (15). Il a fallu attendre la 40e minute pour voir une occasion dangereuse au profit des Fennecs. Une combinaison à trois  Sofiane Hanni,  ishak Belfodil, Hilal Soudani s’est terminée  par un tir trop croisé du joueur du Dinamo Zagreb qui frôla le montant gauche d’Ondoa.

Hilal Soudani   a le plus tenté mais sans réussite

Hilal Soudani a le plus tenté mais sans réussite

La cruelle inefficacité des Algériens

Après la pause, les Algériens se montrent plus actifs dans le camp camerounais avec beaucoup plus de combinaisons. Et la rentrée du jeune milieu de terrain  Bennacer a fait du bien  aux hommes d’Alcaraz. notamment sur les coups de pied arrêtés. Désormais mieux négociés. Hilal Soudani offre le premier tir cadré aux Fennecs (61′) mais Ondoa était vigilant en se couchant sur la balle. Puis, une deuxième fois  à la suite d’un coup franc tiré par Hanni que l’ancien chélfien envoya au dessus de la barre transversale. Devant l’activisme algérien, les Lions Indomptables ont reculé et choisi  de jouer en contre avec de grands ballons dans le dos de la défense maghrébine  En vain. Jusqu’à la 87′ et le but de Frank Pangop qui venait de faire son entrée en remplacement du premier buteur, Clinton Njie. Il a suffi  aux Lions de deux coups de patte et une erreur monumentale de l’arrière garde des Fennes pour enfoncer leurs adversaires dans leur plus grande crise depuis l’après Coupe du monde 2010.  A noter que dans l’autre match le Nigeria a validé son billet pour la Russie en battant la Zambie (1-0)  dans la douleur.C’est bien la meilleure équipe du groupe B qui représentera l’Afrique au Mondial russe.

@Cheikh Mabele

 Feuille de match

Yaoundé: Cameroun – Algérie, 1-0

 Buts: Clinton Njie (25′), Frank Pangop, 88′)

Cameroun : Fabrice Ondoa – Faï Collins – Ngadeu – Teikeu, Leuko – Siani – Zambo Anguissa – Olinga (Ngamaleu, 81e) -,  Njie Clinton ( Frantz Pangop, 87e),  Aboubakar,  Bassogog (Mandjeck, 72e). Entraîneur: Hugo Broos

Algérie : Raïs M’Bolhi –  Aissa Mandi,  Liassine Cadamuro, Ramy Bensebaini ( Zinédine Ferhat, 71′),Mohamed Farès,  Sofiane Feghouli (Ghezzal, 74′),  Saphir Taider (Ismaël Bennacer, 59′),  Sofiane Hanni, Raouf Benguit, Hilal Soudani, Ishak Belfodil  Entraîneur : Lucas Alcaraz