Changement de programme pour le match qui doit opposer l’Irak aux Emirats arabes unis dans le cadre de la neuvième journée du groupe B  des éliminatoires du Mondial 2018. Le duel régional aura lieu à Amman et non à Téhéran. Et cela pour des raisons diplomatiques et de  géopolitique.  C’est à la demande des dirigeants de l’Émirat que la Fédération internationale (FIFA) a autorisé ce  » déménagement ». Il faut rappeler qu’en raison d’une situation sécuritaire dégradée dans leur pays, les Irakiens ont disputé tous leurs matches officiels, notamment ceux du Mondial 2018, à Téhéran. Et si cette fois, ils ne peuvent recevoir dans la capitale persane, c’est parce que les Emirats arabes unis sont dans un conflit diplomatique larvé, pour ne pas dire plus, avec l‘Iran. Sur le plan sportif, si l’Iran est déjà qualifié pour le Mondial russe, l’Irak est out et les Emirats conservent une mince chance d’accrocher la troisième place qualificative pour le barrage.

@2022mag.com

le barrage.