Les interviews se multiplient pour Lionel Messi depuis son arrivée au Paris SG en provenance du FC Barcelone. Si au tout début, le sextuple Ballon d’Or se dispensait de donner son avis sur son nouveau club, guidée par la discrétion de celui qui arrive en terre inconnue, désormais il se lache un peu plus. Comme le montre sa dernière sortie médiatique dans les colonnes du quotidien spécialisé  espagnol Marca dont un jounaliste s’est déplacé à Paris oour lui remettre son 8e trophée « Pichichi » qui récompense le meilleur buteur de la saison (la dernière en Liga pour l’Argentin).

Au retour d’un échec de son équipe en LDC  devant Manchester City (1-2)  dans le fief des Citizens, le capitaine de l’Albiceleste a affirmé que, contrairement à ce qui se dit dans le microcosme fu football européen, le club parisien n’est pas Le favori pour la victoire finale:Tout le monde dit que nous sommes les grands favoris et je ne vais pas nier que nous sommes un candidat parmi d’autres. Mais pour l’instant il nous manque encore des petites choses pour être vraiment une équipe très forte. On doit absolument devenir plus forts en tant qu’équipe et on a la chance de pouvoir compter sur de grands joueurs pour y parvenir. Mais on n’est pas les seuls et d’autres grandes équipes sont candidates.Je pense à Liverpool, Manchester City, le Bayern Munich, le Real Madrid, l’Atlético de Madrid« 

Les notuples champions de France et leur staff technique ont une dizaine de semaines d’ efforts à faire pour éliminer leurs faiblesses présentes avant de devenir, peut-être, en février 2022, date des huitièmes de finale,  l’épouvantail que certains s-persistent à décrire.  Avec l’aide d’un Messi qui a besoin den faire autant pout retrouver son meilleur niveau ?

@Cheikh Mabele