Ayant renouvelé son bail  avec la MC Alger pour une saison avec une deuxième ne option, Bernard Casoni s’apprête a emmener son groupe au complet pour un stade de 15 jours en France à partir du 24 juin. Les Chnaoua y disputeront trois matches successivement face  à deux clubs de Ligne 2,  Clermont Foot  et Grenoble, et contre le sixième de Ligue 1, en l’occurence Bordeaux.

Contrairement à ce qui s’était passé été 2017, cette fois le technicien français semble avoir été convaincu par les moyens engagés  par le club  pour s’assurer des conditions de travail optimales : «Oui, tout est bien planifié pour un bon stage, s’est-il réjoui lors d’une conférence de presse de reprise,  on va jouer un club de Ligue 1 mais les clubs de Ligue 2 sont aussi très forts. Ce ne sera pas comme l’année dernière où l’on avait joué contre les pâtissiers et les boulangers (sic). On travaille tout, l’aspect physique, technique ou autre. Tout va être revu à la loupe. On va bosser sur le principe de jeu, comment défendre, comment construire et comment attaquer. Il y aura de la continuité dans le travail accompli jusque-là. L’été dernier, on n’avait pas eu le temps de travailler comme il faut. Cette fois-ci, on aura tout le temps nécessaire. Donc, on fera tout pour avoir un groupe capable de relever les défis ».

Et le premier  arrivera très vite. En effet, dès la mi-juillet le MC Alger sera sur le front  pour disputer la troisième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions. Et ce sera en déplacement dans l’antre du redoutable Tout Puissant Mazembe.

@Cheikh Mabele