Image
Stade de Tanger

Maroc 2026: Fouzi Lekjaa résolument optimiste

1 mars 2018

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) était représentée  par son président Fouzi Lekjaa au Congrès de  l’UEFA qui s’est tenu en début de semaine à Bratislava. Le boss du football chérifien est rentré requinqué par son séjour dans la capitale slovaque où il a bien sûr évoqué la candidature de son pays à l’organisation du Mondial 2026:  » Il faut peser de tout son poids lors des congrès régionaux ou continentaux qui vont avoir lieu d’ici le 13 juin, date de l’annonce du pays organisateur de la Coupe du monde 2026, a-t-il martelé dans les colonnes du quotidien national Le Matin,  je considère que ces congrès sont une occasion propice pour le Comité de candidature Maroc 2026 pour présenter le dossier marocain et surtout mettre en avant les atouts de notre pays pour convaincre les présidents des fédérations internationales qui vont choisir le pays organisateur de la Coupe du monde 2026. L’Europe occupe une place importante au sein de football mondial. Le Vieux Continent représente 55 fédérations affiliées à la FIFA et donc 55 voix potentielles ».

Maroc 2026

Maroc 2026

En clair, l’expérience de Bratislava va être multipliée et les Marocains sont décidés à être omniprésents dans le champ immense de la communication afin de séduire le maximum d’interlocuteurs parmi ceux qui auront à mettre un bulletin dans l’urne à Moscou dans trois mois. «Nous avons un programme précis, a ajouté le dirigeant chérifien, le Maroc, avec ses compétences, son intelligence et avec un travail collectif de tous les acteurs, est en mesure d’obtenir 104 voix* le 13 juin».

Par ailleurs, Fouzi Lekjaa estime que cette candidature est celle de tous les Marocains et lance un appel à la mobilisation : «La chose la plus difficile est d’arriver au 13 juin et d’avoir des regrets pour ne pas avoir fait telle ou telle chose. Il faut qu’on fasse tous les efforts possibles et imaginables. Chacun de nous, selon sa position, est concerné par la candidature marocaine. Tous les Marocains sont concernés : le public, les politiques, les journalistes, les sportifs…   » Pour rappel, c’est la cinquième fois que le Maroc présente sa candidature à l’organisation d’une Coupe du monde  (voir notre article: www.2022mag.com/mondial-2026-lincroyable-perseverance-du-maroc/) et que cette fois il devra affronter une collation formée des Etats-Unis, du Canada et du Mexique.

@Cheikh Mabele

 * Pour remporter la mise, 104 voix sont nécessaires sur les 207 suffrages qui seront exprimés lors du Congrès de la FIFA qui se tiendra le 13 juin à Moscou.

En haut
UA-58325860-1