La petite  baisse de régime  de Manchester City, battu  mercredi soir à la surprise générale par Leicester City (1-2), permet à Liverpool  victorieux à, de filer à l’anglaise et de prendre sept points d’avance.

Au delà du collectif,  Riyad Mahrez reconnait à titre personnel qu’il n’a pas atteint encore son pic de forme. Arrivé en juillet chez les Citizens  en provenance de Leicester contre la somme  astronomique de 68 millions d’euros, l’attaquant algérien n’est pas un titulaire indiscutable. Pour autant qu’il puisse y en avoir sous la direction de Pep Guerdiola. Mais il demande à ses fans de patienter, car le meilleur est à venir :  « Quand tu arrives les six premiers mois, il est toujours difficile de s’adapter à tout, a-t-il confié au micro de Sky Sports, je me sens très bien. Je suis toujours nouveau dans l’équipe. Je pense que plus les mois vont passer et mieux je vais me sentir ».

Même si l’international algérien ( 43 sélections, 10 buts ) n’ignore pas que chez les champions en titre, les joueurs ne peuvent pas prendre tout leur temps car la concurrence est énorme en Premier League :  » Ici, c’est énorme parce qu’il faut gagner à chaque fois. Tu n’as pas le droit de  perdre des points, car lorsque tu perds des points, l’adversaire gagne. Par exemple, maintenant Liverpool  est devant nous ». A entendre le discours du natif de Sarcelles, on pourrait croire qu’il a raté sa première partie de saison. Alors que pas du tout puisqu’il a tout de même marqué 7 buts et délivré 6 passes décisives en étant titulaire seulement huit fois sur les 17 matches disputés.

@2022mag.com