Le sélectionneur des Emirats arabes unis, Mahdi Ali, en poste depuis, est sorti du bois pour démentir la rumeur concernant des supposées tensions au sein du staff technique de l’équipe nationale. Il a apporté ce démenti au lendemain de la belle victoire contre la Thaïlande (3-1) lors de la troisième journée des éliminatoires du Mondial 2018: “ Les nouvelles qui circulent sur les réseaux sociaux et dans les émissions de television au sujet d’une fissure dans ma relation avec l’entraîneur des gardiens « Capitaine » Hassan Ismail sont des allégations sans fondements, a-t-il confié en conférence de presse, nous sommes tous frères avant d’être des entraîneurs. La vidéo montrant que je n’avais pas fêté en même temps que “Captain Ismail” la célébration du but d’Ali Mabkhout a été mal interprétée. En fait , à ce moment-là j’échangeais avec mon adjoint au sujet de la suite à donner au match. Le temps n’est pas à la désunion mais à la solidarité afin d’atteindre le rêve commun qui est la qualification à la phase finale du Mondial”. Fin du quiproquo ? En tout cas, la bande à Ahmed Khalil doit se présenter en ordre serré dès mardi pour affronter à Jeddah la redoutable équipe d’Arabie Saoudite pour le compte de la 4ème journée des éliminatoires.

@2022mag.com