Nommé sur le banc libyen au printemps dernier, Adel Amrouche ne dirigera pas l’équipe face au Nigeria. Quatre jours avant le premier match de cette double confrontation, le technicien belgo-algérien a décidé de quitter ses fonctions en raison de l’accumulation des retards de paiement de son salaire.

Selon le quotidien libyen « The Libya observer », certaines sources proches de la Fédération (LFF) auraient laissé entendre que des joueurs de la sélection étaient favorables à son départ en raison d’un coaching qu’ils qualifiaient d’aléatoire…

Ancien sélectionneur du Burundi, du Kenya et de la Guinée Equatoriale, Amrouche n’a en effet pas été payé depuis six mois qu’il exerce les responsabilités de sélectionneur. C’est son prédécesseur sur le banc, Omar El-Maryami, qui officiait depuis en tant qu’adjoint, qui devrait assurer l’intérim pour le premier match contre les Super Eagles sur terrain neutre, en Tunisie.

@Samir Farasha