A quelques semaines de la clôture de la saison, 2022mag.com fait le point sur les principaux championnats arabes des clubs.  Les ténors sont à l’heure. L’ES Sétif revient au galop, le WAC et le Raja ne se lâchent plus, l’Espérance de Tunis et l’ES Sahel prennent de l’avance, Al Jazira à un souffle du grand bonheur, Lekhwiya vers son troisième titre, Al Hilal s’envole et Al Ahly du Caire éteint le Zamalek.

 

Algérie : le retour des Aigles Noirs

L’ES Sétif a pris une belle option sur le titre grâce à une série de cinq succès et en profitant des accrocs  des autres présumés favoris et du désordre d’un calendrier national qui a cumulé les matches en retard. Avec 9 points d’avance sur le promu Bel Abbès, 11 sur le MC Alger et 12 sur le champion sortant, l’USM Alger, les Aigles Noirs possèdent une belle marge qui pourrait leur suffire pour remporter le 8ème titre de leur histoire. Pour la relégation, si le MO Béjaia paraît condamné, il reste de l’espoir pour la JS Kabylie et le CA Batna qui ont respectivement quatre et deux matches en retard à disputer.

 ES Sétif  s'envole vers le titre (photo Lagazetedufennec.com)

ES Sétif s’envole vers le titre (photo Lagazetedufennec.com)

Arabie Saoudite: Al Hilal droit vers le titre

Le titre ne devrait pas échapper  à Al Hilal: Avec huit points d’avance sur Al Nassr Riadh et 9 points sur un duo composé d’Al Ahli et  d’Al Itihad Jeddah, les protégés  ne devraient pas flancher à  cinq journées de la fin du championnat de la Saudia Pro League.Derrière les quatre ténors, c’est un peu le vide. Le cinquième, Al Taawon est relégué  à 26 points. Un gouffre.  El Wehda Mecca et Al Fateh foncent à reculons vers la deuxième division.

Egypte: Al Ahly a éteint le Zamalek

Comme en 2016, le duel  entre Al-Ahly et le Zamalek a de nouveau tourné court et largement en faveur des Red Devils. Ces derniers mènent la danse depuis la première journée au point de mettre quinze points dans la vue de leur principal adversaire alors qu’il reste encore 12 journée à disputer. En proie à une grande instabilité  du staff technique, les Chevaliers Blancs ne reviendront pas en course. Ils peuvent même s’inquiéter pour la place de dauphin que leur conteste avec ses 8 points d’avance l »étonnant Misr El Maqassa. En bas du tableau, Aswan FC, Al Nasr Taadeen et El Shariya se préparent à monter dans la charrette de la Ligue 2.

Emirats arabes unis : Al jazira à un souffle du bonheur

Longtemps dans l’ombre des ténors, Al Jazira semble bien parti et superbement outillé cette année pour finir en tête. A cinq journées de la clôture du championnat de l’Arabian Gulf League (AGL), les hommes du Néerlandais Henk ten Cate  possèdent une meilleure différence de buts  et surtout 6 points d’avance sur Al Ahli, le champion sortant, 9 sur Al Wasl et 10 sur Al Ain. A moins d’un accident industriel, Al Jazira, qui a sacrifié clairement la Ligue des Champions devrait aller au bout de son rêve. Baniyas, lui, est condamné à la descente en division 1.

Al Jazira

Al Jazira

Maroc : Le Raja conteste le Wydad

Cette saison, la Botola Pro a renoué avec la bataille entre les deux grands clubs de Casablanca: le Wydad et le Raja. Les frères ennemis sont  respectivement premiers et deuxièmes. Le WAC ne possède qu’un point d’avance mais il a un match en plus à jouer.Et derrière, la chasse est menée par les surprenants Difaâ El jadida à trois points et le RSB Berkane à quatre longueurs seulement.  A noter que le Raja Casablanca réalise une superbe saison en dépit d’une crise financière et administrative qui persiste depuis le début de la saison. Ne disputant pas de compétition africaine contrairement au WAC, le Raja pourrait profiter  de  sa fraîcheur pour renouer  avec le titre. Pour la relégation, rien n’est définitif: cinq clubs sont encore concernés: du Khourigba au KAC Kénitra en passant par Kasba Tadla et le Kawkab Marrakech.

Qatar:  Lekhwiya -Al Sadd au coude à coude

Alors que le champion en titre Al Rayyan s’est effondré dès la phase aller et qu’El Jaish à si peu pesé, Lekhwiya et Al Sadd se livrent depuis le début une lutte sans merci. Les deux équipes  se rendent coup pour coup en multipliant les démonstrations et les scores fleuves grâce à des attaques mitrailleuses – plus  de 70 buts chacune en 24 journées  – et restent à deux points l’une de l’autre. Le Lekhwiya de Djamel Belmadi rêve d’un troisième titre en cinq ans, alors qu’Al Sadd de Xavi et Baghdad Bounedjah espèrent gagner leur premier titre national depuis.  Al Mu’aidar et Al Wakrah sont déjà en deuxième division.

Les ténors sont à l'heure. L'ES Sétif revient au galop, le WAC et le Raja ne se lâchent plus, l'Espérance de Tunis et l'ES Sahel prennent de l'avance,

Les ténors sont à l’heure. L’ES Sétif revient au galop, le WAC et le Raja ne se lâchent plus, l’Espérance de Tunis et l’ES Sahel prennent de l’avance,

Tunisie:  un duel ES Sahel – ES Tunis

Alors que  les Play-offs vont entamer leur cinquième journée, le classement des six qualifiés de la phase est  dominé provisoirement par l’ES Tunis, invaincue,  qui devance  l’ES Sahel d’un point. Mais les joueurs de Sousse restent tout de même les favoris de la compétition et capables de conserver leur titre.  ES Sahel et ES Tunis croiseront le fer lors de la prochaine journée. Et gare au battu. Le  Club Africain est moyennement décroché avec quatre points de retard, alors que le CS Sfaxien est clairement largué en ne totalisant que  4 points sur les 12 possibles. Il faut rappeler que les quatre clubs sont également engagés dans les coupes africaines avec l’ambition de les gagner.

@Chehat Fayçal