Revenu en Ligue 1 cet été en provenance du FC Séville, le défenseur axial Adil Rami fait une bonne première partie de saison avec Marseille en, championnat  mais aussi en Ligue Europa, une compétition qu’il a remporté en 2016 avec le FC Séville.  Si cette épreuve souffre un peu de la comparaison avec la Ligue des champions, le Franco-Marocain ne boude pourtant  pas son plaisir. Il attend surtout la phase des matches à  élimination directe pour savourer plus:  » il y a aussi de très bonnes équipes dans cette compétition, a-t-il expliqué dans les colonnes du quotidien L’Équipe, c’est vrai que les matches de poule ce n’est pas toujours très beau, il faut aller au combat, ce n’est pas facile. Mais après on va tomber contre de grandes équipes et ça ce sera appréciable. Ce seront de beaux matches à jouer. J’espère qu’on passera les poules. » Pour cela, les Marseillais ne devront pas se rater jeudi à domicile face au champion autrichien Salzbourg. Pour valider leur billet pour les seizièmes de finale nul suffira aux homme de Rudi Garcia, mais un succès après plus de panache est serait bon pour le moral.

@Cheikh Mabele