Si  l‘ES Tunis a littéralement marché sur un très pale Ahly (3-0) dans le match retour de la finale de la Ligue des champions  et réalisé une formidable remontada après son échec au match aller, les Egyptiens n’ont reconnu à l’évidence que du bout des lèvres la supériorité de leurs voisins de l’ouest de l’Afrique du Nord  en contestant l’accueil qui leur a été réservé.

Leur entraîneur adjoint  n’a pas caché son mécontentement :  » Ce fut une  grande malchance pour  Al Ahly, a confié Mohamed Youssef en conférence de presse, nous espérions obtenir une meilleure performances, mais c’était imlpossible dans les conditions et l’atmosphère d’avant match ». Avant de préciser sa pensée :  » Nous avons rencontré des conditions difficiles lors de notre séjour de 72 heures en Tunisie avant le match et l’ambiance n’avait rien à voir avec le football. Le dernier incident est l’assaut de notre bus et le fait de jeter une pierre à l’un de nos joueurs nous a contraint de ne pas aligner ».

Le collaborateur de Patrice Carteron s’en est pris également à la CAF qui a sanctionné le club après le match aller  en suspendant  pour deux matches  Walid Azaro son  meilleur buteur  » Nous respectons les décisions de la CAF, mais nous avons été affectés par les sanctions rapides infligées à Ahly juste avant le match ».La Confédération appréciera les commentaires du technicien égyptien.

@2022mag.com