Coup d’envoi de la saison 2017-18 mardi en Libye, avec un championnat national disputé selon une nouvelle formule. Explications.

 Qui succédera dans quelques mois au Ahly Tripoli, champion sortant ? La saison 2017-18 débute officiellement dès ce mardi 15 août avec la première journée de championnat. La compétition a subi une réforme majeure puisque les 28 clubs qualifiés seront répartis durant la première phase dans quatre groupes de sept. Chaque club disputera douze rencontres durant la saison régulière, avec pour objectif de se qualifier pour les play-offs.

La saison dernière, vingt et un clubs se disputaient le titre national : neuf dans le groupe A, remporté par le Ahly Benghazi, et douze dans la poule B, terminée en tête par Al-Madina de Tripoli. Les deux premiers classés du groupe A (Ahly Benghazi et Al-Nasr) et les trois premiers du B ( Madina, Ahly Tripoli et Asswehly) s’étaient ensuite retrouvés dans une poule finale. Le Ahly Tripoli avait coiffé la poule finale avec 10 points, devant Asswehly (6), le Ahly Benghazi (5), Al-Madina (4) et Al-Nasr (1).

Pour rappel, le Ahly Tripoli, champion sortant, disputera également les quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique les 8 et 15 septembre face aux Tunisiens de l’Etoile du Sahel, après avoir devancé le Zamalek du Caire en phase de poule. Le club coaché par l’Egyptien Taalat Youssef accueille une douzaine d’internationaux libyens et étrangers et sera à n’en pas douter le grand favori à sa propre succession.

Juste après la première journée, le Ahly Tripoli et le Hilal s’affronteront le 23 août au Tripoli International Stadium dans le cadre de la Supercoupe nationale.

Les clubs qui ont mis des joueurs à disposition de l’équipe nationale dans le cadre de la double confrontation contre l’Algérie en éliminatoires du CHAN 2018, verront leurs matches reportés jusqu’à leur retour.

@Zain El-Abidine Burkan