Au lendemain du décès de Vichai  Srivaddhanaprabha, le président de Leicester City dans un terrible accident d’hélicoptère, Riyad Mahrez, l’ancien joueur des Foxes, aujourd’hui  sous les couleurs de Manchester City, s’est déclaré très touché par la disparition de son ancien patron : «Ce n’est pas facile de vivre ce genre de choses, a-t-il confié au micro de Sky Sports à l’issue du match victorieux des Citizens face à Tottenham 1-0), le président était quelqu’un de très spécial pour moi. J’y ai passé quatre ans et demi et j’ai beaucoup de souvenirs avec lui. C’était quelqu’un de bien. Je suis très, très triste. C’est pourquoi quand j’ai marqué, j’ai levé mes mains au ciel pour lui. Il a beaucoup fait pour moi et Leicester Il était comme un père. J’ai toujours voulu jouer. Je sais qu’il aurait voulu que je joue. Il était passionné de football. C’était difficile (de jouer contre Tottenham), je n’arrêtais pas de penser à lui ».  Durant  son long passage à Leicester, l’attaquant international algérien avait gagné l’essentiel de ce qu’un joueur de Premier League rêve de gagner : le titre national  et le trophée du meilleur joueur du championnat. Ce fut le cas  en  2016 pour le natif de Sarcelles .

@2022mag.com