Si  les dirigeants de Leicester se sont contentés de livrer la patate chaude à l’adjoint Craig Shakespeare après avoir viré Claudio Ranieri, c’est sans doute pour deux raisons. D’abord parce qu’au coeur de l’hiver et de la saison il était difficile  de trouver une pointure, ensuite parce qu’il ont dû trouver certaines portes hermétiquement fermées. A l’image de celle de Cesare Prandelli. Ce dernier a expliqué pourquoi il a rejeté l’offre des Foxes:  « J’ai dit non, a tranché le Transalpin dans un entretien accordé à SFR Sport, Il y a eu quelque chose, j’ai immédiatement dit non. Pourquoi ce refus ? Parce qu’on n’accepte pas un poste comme ça, parce qu’on ne peut pas y aller après avoir vu comment Ranieri a été traité Je n’y vais pas. Point. Je raisonne comme ça. » Qui a dit que dans le sport de très haut niveau, il n’y avait plus de principes et de valeurs ?

@Cheikh Mabele