L’entraîneur de Mamelodi Sundowns, Pitso Mosimane, n’est pas aveuglé par les deux succès de son équipe face au Zamalek lors de la phase de groupes et appelle à la prudence. Il est plus spécialement inquiet de la présence au sein de l’équipe adverse de Mahmoud Shikabala ‘ Le capitaine du Zamalek est toujours eune légende et pas seulement un chef de file. Il peut faire la difference. Je suis toujours inquiet quand il est sur le terrain” Le natif de n’est pas le seul a lui donner du souci: Moemen Soliman est mon jeune frère. Il concocte toujours de superbes tactiques.Cela veut dire que je dois me battre jusqu’au bout”. Admiration sincère ou authentique respect de l’adversaire ? Pour rappel, Shikabala n’avait pas empêché Mamelodi de s’imposer deux fois au printemps et Moemen Soliman n’était pas encore l’entraîneur des Chevaliers Blancs.

@Cheikh Mabele