Auteur d’un retour en fanfare en Ligue des champions, le CS Constantine, version Denis Lavagne est la bonne surprise de la saison côté algérien. Premiers de  leur groupe avec deux victoires face au Club Africain (1-0) à Sousse et  contre le TP Mazembe (3-0),  les Sanafirs n’ont plus besoin que d’un point pour valider leur billet pour les huitièmes de finale.

Denis Lavagne

Denis Lavagne

lors qu’en Algérie médias et fans s’enflamment, l’entraîneur  calme le jeu en déclarant que son équipe n’est à l’heure actuelle que l’un des outsiders pour le succès final et que les favoris portent un autre nom :  » En championnat, nous avons réalisé un mauvais début et le retard pris semble rédhibitoire  (ndlr, le CSC est le champion sortant ),a confié le technicien français,  concernant la Ligue des champions d’Afrique, il ne faut pas oublier que plusieurs gros bras du football africain sont présents dans cette édition, à l’image du Ahly du Caire, l’Espérance de Tunis,  le Vita Club pour ne citer que ceux-là. Donc, nous ne pouvons être que des outsiders mais pas des favoris ».

Une élégante manière de faire passer le message. À savoir qu’il reste beaucoup de travail et d’efforts  a faire avant de se mettre au même niveau que des adversaires au palmarès étoffé et toujours à la manoeuvre au plus haut niveau.

@2022mag.com