Trois équipes arabes sur les cinq engagées en huitièmes de finale ont validé leur billet pour les quarts de finale. Al Ain a fait une démonstration, Al Ahli Saudi a réalisé l’exploit alors que Lekhwiya s’est effondré à domicile.

Les Emiratis d‘Al Ain ont sans doute réalisé la performance la plus brillante en laminant leur visiteur iranien Esteghlal. Un carton indiscutable grâce notamment aux doublés du Brésilien Lucas Caio et de Omar Abdulrahman. Sacré meilleur joueur de la saison de l’Arabian Gulf League, ce dernier  ne sera pas loin du titre de joueur asiatique de l’année  si jamais son équipe à la bonne idée d’aller au bout de la Ligue des Champions.

Après avoir concédé le nul à  domicile face au  Ahli Dubaï, Al Ahli Jeddah  était mal engagé et peu nombreux donnaient cher  de la peau du représentant du Royaume saoudien en déplacement. Pourtant, les hommes de sont parvenus à créer  l’exploit dans la capitale de l’Emirat en gagnant avec panache. Al Ahli n’a jamais eu le temps re rêver puisqu’il a été mené par 2 à 0 au bout d’une demie heure seulement puis par trois buts d’écart à l’heure de jeu. La réduction du score par la star ghanéenne Gyan Asamoah était vraiment anecdotique. Al Ahli ne disputera pas une deuxième finale en trois ans.

Al Ahli Jeddah réalise l'exploit à Dubai

Al Ahli Jeddah réalise l’exploit à Dubai

Lekwiya avait les cartes en main en recevant les  Iraniens  de Persepolis. Les coéquipiers de Youssef Msakni avaient besoin d’un seul but pour faire la différence  et se donner les moyens de rêver à l’écriture enfin d’un chapitre  glorieux dans la plus importante des compétitions asiatiques. Car il faut savoir que Lekhwiya n’a jamais pu passer le cap du dernier carré en Ligue des Champions. et reste à la remorque de son adversaire domestique Al Saad deux fois champion continental (1989, 2011).

Lekhwiya  aune fois de plus raté le coche

Lekhwiya aune fois de plus raté le coche

Le troisième duel  régional arabo-iranien  a profité nettement   aux Saoudiens Al Hilal SC qui afait coup double en dominant Esteghlal Khouzestan sur le même score (2-1) à l’aller comme au retour. C’était la prime à l’expérience. Car  Al Hilal c’est deux victoires et quatre finales en LDC. Même si les trophées commencent à dater (1991 et 2000)

Résultats des quarts de finale retour

Al Ain: Al Ain (UAE) – Esteghlal (Iran), 6-1. Buts: Al AIn:Lucas Caio (27′,33′),Omar Abdulrahman (49′,60′), Lee Myung Joo (56′), Nassir El Shamrani (75′). Esteghlal:Kaveh Rezaei (83′)

Dubaï: Al Ahli (UAE) – Al Ahli Saudi (ABS), 1-3. Buts: Ahli Dubaï:Gyan Asamoah (90+1′) Ahli Saudi; Taiser El Jessam (18′),Hussain Elmoqahwi (28′), Saad Abdulameer (72′)

Doha: Lekhwiya (Qatar) – Persepolis (Iran), 0-1. But: Chico Flores (24′, csc).

Doha: El Hilal SC (ABS) -Esteghlal Khouzestan (Iran), 2-1. Buts: El Hilal: Salem Eldawsari (82′), Omar Khrbin (90+2′). Khouzestan : Aloys Nong(12′).