Qualifiée en vertu de ses deux succès contre l‘Etoile du Sahel (2-1, 1-0 au retour avec un but somptueux de l’Ivoirien Fouesseini Coulibaly), l’Espérance de Tunis connait son adversaire en demie. Elle affrontera début octobre les Angolais du Primeiro de Agosto de Luanda avec match aller au stade du 11-Novembre et retour à Radès.

La formation dirigée par le Serbe Zoran « Maki » Manojlovic a réussi l’autre exploit de ces quarts en sortant, chez lui, le Tout Puissant Mazembe (1-1). A l’aller, l’équipe sacrée championne d’Angola il y a quelques semaines seulement avait réussi le match nul (0-0). A Lubumbashi, elle s’est vite retrouvée menée au score – Jackson Muleka (17e)- mais elle a égalisé sur un coup franc somptueux du Congolais Mongo Bokamba (34e).

Les Sang et Or (photo estunis.com)

Les Sang et Or (photo estunis.com)

Primeiro, qui était qualifié en vertu du but inscrit à l’extérieur, s’en est remis à plusieurs reprises à Tony Cabaça, son gardien de but, auteur de cinq parades décisives. Il a d’abord gagné deux face à face contre Ben Malango, le meilleur buteur du TP. Il a ensuite stoppé le penalty de ce dernier (41e). Au retour des vestiaires,il a stoppé une nouvelle tentative sur penalty de l’expérimenté Trésor Mputu Mabi. Avant de stopper une tête congolaise dans la lucarne en toute fin de rencontre.

Primeiro compte uen demi-douzaine d’internationaux A, qui évoluent ou ont évolué chez les Palancas Negras comme le stoppeur Dany Massunguna ou le milieu offensif Geraldo. L’effectif s’appuie aussi sur trois Congolais : le stoppeur bob Ungenda et les attaquants Mongo Bokamba et Jacques Bakulu. Trois Nigérians renforcent ce groupe : Yisa Kehinde, Rasaq Adegbite et Ibukun Akinfenwa.

C’est ce redoutable adversaire, qui a terminé deuxième de sa poule derrière l’Etoile du Sahel, qui défiera les Sang et or, lesquels partiront avec la faveur des pronostics.

@Samir Farasha