Les Congolais de l’AS Otoho garderont sans aucun doute un souvenir abominable de leur séjour en Algérie  dans le cadre du match retour du premier tour de la Ligue des champions. Ils ont, en effet, dû affronter les affres du climat, pluie et froid, et la foudre du MC Alger. Battus 9-0, tombant littéralement  de fatigue, ils ont terminé le match à six ce qui a contraint l’arbitre tunisien à arrêter le match à trois minutes du temps réglementaire. A noter que Nekkache a réalisé un quadruplé. Son premier au niveau international. Alors que Derrardja Souibaah, Amada, Hachoud, Balegh ont également participé au festin.

MC Alger

MC Alger

Il faut souligner que les conditions climatiques difficiles n’ont pas  découragé  30 000 fans de rejoindre la forteresse du 5 juillet et de faire la fête avec leur équipe. L’entraîneur mouloudéen était bien sûr ravi de la tournure des événements, même s’il avait déjà la tête au classico prévu samedi : «On a renversé la vapeur en début de match, a confié Bernard Casoni,  la suite, tout le monde a pu voir les buts qu’on a marqués.  Les joueurs se sont fait plaisir. Il faut respecter l’adversaire en lui marquant un maximum. Et c’est ce qu’on a fait ce soir au 5-Juillet.  On va savourer avant d’attaquer les préparatifs du match de l’USMA pour le gagner car on joue tous nos matches pour gagner ». Lors du prochain tour, le MCA affrontera les Nigérians du MC MFM qui se sont qualifiés au détriment des Maliens de l’AS Bamako.

@2022mag.com