Al Ahly,  la JS Saoura et Ismaily  ont fait à leur tour leur entrée dans la phase de groupes de la Ligue des champions. Avec des g-fortunes diverses. Les Cairotes ont assuré leurs arrières alors que les Algériens on sombré à Dar Es Salam. Idem pour Ismaily qui a plié à Lubumbashi.

Al Ahly -  Vita Club  (LLDC )

Al Ahly – Vita Club (LLDC )

Al Ahly était attendu du tournant.Un peu bousculé en championnat par le Zamalek et Pyramids FC, les finalistes de la dernière édition de la LDC ont tenu à rassurer leurs fans samedi soir face au Vita Club. Les Congolais sont tout de même les finalistes de la Coupe de la Confédération. Ils ont tenu la dragée haute à leurs hôtes durant  une heure de jeu. Malgré les vagues incessantes lancées par les Ahlaouis notamment grâce à un Ramadan Sobhy, arrivé de Huddersfield il y tout juste deux semaines, intenable mais manquant de réalisme. En réalité, le tournant du match a eu lieu après l’exclusion de Kalonji auteur d’une faut lourde sur.. Sobhy à quelques minutes de la pause. A force de résister à dix contre onze les protégés de on fini par craquer. D’abord sur un but de Nasser Maher 65′) puis sur un penalty transformé par le spécialiste de service le défenseur latéral international Tunisie Nabil Maaloul (79′). Al Ahly respire. Mais il reste inconstant et fragile. L’entraîneur uruguayen Martin Lasarte attend de récupérer ses nombreux blessés  et de voir les nouvelles recrues s’installer dans l’équipe.Le prochain test en LDC aura lieu le 18 janvier à Béchar face au vice champion d’Algérie en titre, la JS Saoura.

JS Saoura : une lourde défaite en Tanzanie

JS Saoura : une lourde défaite en Tanzanie

La JS Saoura, justement,n’est pas dans une bonne passe. Loin s’en faut. Après trois défaites successives toutes compétitions confondues, les protégés de Nabil Neghiz, l’ancien sélectionneur adjointes Fennecs effectuaient un déplacement présumé périlleux en Tanzanie. Il le fut. En effet, les Algériens ont littéralement sombré. Leur inexpérience au niveau international a été flagrante. Ils ont tenu une mi-temps face  à la fougueuse équipe du Simba SC. Jusqu’à la 45e minute exactement qui les vit concéder l’ouverture du score signée Okwi.Puis, l’édifice s’effondra en un quart d’heure sous les coups de boutoir tanzaniens. Un doublé de Kagere (52′, 68′) donna une avance considérable aux Congolais qui leur servira sans doute dans quelques semaines lorsqu’il faudra peut-être départager les deux équipes à égalité de points dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale.

Ismaily-Club-LogoDe l’autre coté du majestueux  fleuve Congo, Ismaily rendait visite  à un  géant du football  africain, le Tout Puissant Mazembe dans un match comptant ppur le groupe C. les vice-champions d’Egypte en titre, qui ne sont plus que l’ombre de la belle équipe  de la  derniere saison de Premier League, n’ont pas réussi à endiguer la force des Corbeaux. Pas jusqu’au bout en tout cas. En effet, les hommes du Serbe Cedomir Janevski  ont craqué dans les cinq dernière minutes du match  sous les coups de Chico Ushindi (85′) et Kevin Mondeko (86′). Un grand dommage. A noter que le TPM a évolué  à dix durant oute la deuxième période par!s l’exclusion de son gardien de but Sylvain Gbohouo,

@Cheikh Mabele 

Les équipe alignées 

Al Ahly: Mohamed El-Shennawi – Mohamed Hani, Salif Coulibaly, Ayman Ashraf, Ali Maaloul – Amr El-Sulaya, Hesham Mohamed (Ahmed Hamoudi, 68′), Hussein El-Shahat (Karim Walid, 75′), Walid Soliman, Ramadan Sobhi – Marwan Mohsen (Nasser Maher, 54′). Entraîneur : Martin Laserte.

JS Saoura: Boukacem, –Khoualed, Boubekeur, Talah, Bekakchi, Merbah, Farhi (Boulaouidet, 73′), Koulkheir ( Ulimwengu, 57′), Hammia, Zaidi (Lahmeri, 60′), Hammar. Entraîneur: Nabil Neghiz.