À 35 ans bien sonnés,  Bader Al-Mutawa n‘a rien perdu de son talent au point de rester un élément clé de la sélection nationale du Koweït avec laquelle il est encore en course pour une place à la troisième et dernière phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2022 en zone asiatique  Il rêve de faire aussi bien que ses lointains aînés qui avaient réussi  quarante ans plus tôt à disputer le Mondial en Espagne. . »Les « Bleus » occupent, après cinq journées, la deuxième place du groupe B devant la Jordanie grâce à une meilleure différence de buts  et  deux points derrière  l’Australie, le grand favori. Autant dire que les coéquipiers d’Al-Mutawa n’ont pas dit leur dernier mot.

Les "Bleus" du Koweït

Les « Bleus » du Koweït

Le joueur en  exercice le plus capé avec 178 sélections et 56 buts inscrits , n’est d’ailleurs pas peu fier de ce pied de nez fait aux parieurs et aux observateurs du football asiatique :  » Beaucoup ne s’attendaient pas à ce que nous revenions aussi fort, a confié  le natif de Koweït City,  dans les colonnes du site officiel de  la Confédération asiatique, afc.com, après que le Koweït a été suspendu des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Nous n’avions pas participé à des compétitions et nous sommes juste revenus en 2019 dans des tournois régionaux comme la Gulf Cup et le West Asian Championship. In fine,  nous avons réussi à constituer une nouvelle équipe capable de concourir. »

Concernant  les éliminatoires en cours, le capitaine est confiant :  » Nous avons encore trois matches à jouer, deux contre nos principaux rivaux, l’Australie et la Jordanie et un contre les Chinois de  Taipei  Cela signifie que nous avons toujours opportunité de nous qualifier. Avec le report des matches ( ndlr suite à la pandémie du coronavirus) nous avons maintenant suffisamment de temps pour nous préparer. Nous devons retrouver notre forme physique, et je suis sûr que nos dirigeants nous concocterons un bon plan afin que nous soyons tous prêts lorsque les qualifications reprendront ». Pour mémoire, Al-Mutawa en est à sa cinquième campagne des éliminatoires de Coupe du monde . Pour l’édition 2006, les Al Azraq  avaient réussi à atteindre le denier tour mais ont échoué à décrocher l’un des quatre billets mis en jeu.

@Cheikh Mabele