Le coup d’essai du Belge Vital Borkelmans  à la tête de l’équipe nationale de Jordanie va-t-il être transformé en coup de maître en Coupe d’Asie des nations  ? Après avoir réalisé la belle affaire t lors de la première journée en mettant KO l’Australie (1-0), championne sortante, l’ancien adjoint du sélectionneur des Diables Rouges de Belgique, Marc  Wilmots, mènera jeudi soir les  » Al Nashama  »  au combat contre la Syrie, l’outsider du groupe B.

Un nouveau succès officialiserait la qualification pour les huitièmes de finale. Ce qui serait une première pour la Jordanie. Le technicien belge  a expliqué en conférence de presse les raisons de cette bonne entame : « Avant le tournoi, nous avons effectué 3 semaines de préparation au Qatar et à Oman Techniquement,mes joueurs sont au point.On a beaucoup progressé physiquement et tactiquement. La presse nationale reprochait souvent aux joueurs leur manque de discipline : nous travaillons beaucoup les phases arrêtées, je projette aux joueurs des vidéos de la Juventus, d’Ajax et du Club Bruges pour perfectionner notre 4-3-3. »

Vita Borkelmans (photo afc.com)

Vita Borkelmans (photo afc.com)

Le natif de Maaseik et ancien défenseur latéral gauche du FC Bruges   affirme s’inspirer du travail qu’il avait effectué  avec Wilmots en sélection belge pour  faire avancer cette formation jordanienne dont il s’occupe depuis seulement quatre mois  et faire mieux que son compatriote Paul Put qui lui aussi avait été  sélectionneur à Amman en 2015:  « On peut aller loin dans cette Coupe d’Asie,  affirme-t-il, je dis à mes joueurs d’avoir confiance en eux, car tout est possible. Je fais avec eux comme on a fait avec Wilmots chez les Diables : créer un esprit de famille et tenir un discours positif pour développer une dynamique ambitieuse. Tout le pays croit en nous maintenant. » Avec les Diables, Borkelmans avait goûté aux joies du top 8 au Mondial 2014 et à l’Euro 2016. S’il réalise la même chose avec  « Al Nashama » il deviendra le Prince du casino.

@Cheikh Mabele