S’il est resté sur le banc des Fennecs  vendredi dernier à Blida contre la Gambie (1-1), Riyad Mahrez,l‘attaquant de Manchester City, pourrait débuter ou entrer en cours de match mardi soir face à la Tunisie en amical.  Si son statut de star de la meilleure équipe de Premier League ne lui a jamais valu des faveurs particulières de la part du sélectionneur, qui l’a même quelques fois recadré, le natif de Sarcelles semble avoir beaucoup d’admiration, voire de l’affection pour  patron du staff technique.

Il l »a d’ailleurs exprimé avec ses mots cette semaine : « Franchement, Djamel est un super coach, a-t-il confié au micro de l’émission Ball On de la radio digitale algérienne Jow Radio, c’est quelqu’un que tout le monde respecte. C’est quelqu’un qui sait allier la rigueur et la relation avec son groupe. Voilà, je pense que c’est quelqu’un qui est à la fois proche de ses joueurs, tout en conservant lorsqu’il le faut  son rôle d’entraîneur exigeant. Il a tout pour nous aider et il le fait déjà. Après, à un moment donné, c’est nous les acteurs principaux. Sur le terrain, c’est à nous de faire le boulot. Lui, il est là pour nous guider et nous donner le plus d’infos possibles. Mais  les cartes sont dans nos mains ».

Mahrez n’est pas le seul international algérien  à dire publiquement du bien du sélectionneur. D’autres l’ont également fait es derniers mois  et se sont montrés conquis par la méthode et la façon  de se comporter de l’ancien entraîneur d’Al-Duhail. Toutes proportions gardées, cela rappelle le discours tenu par les joueurs du Paris SG vis-vis de leur entraîneur, l’Allemand   Thomas Tuchel.

@2022mag.com