Tout le monde en convient en Algérie, le gros chantier du nouveau sélectionneur, Lucas Alcaraz, sera  de consolider une défense devenu assez perméable ces deux dernières années. Il devra dénicher les perles rares soit dans le vivier local soit parmi ceux qui évoluent à l’étranger. Interrogé, Didier Ollé- Nicolle, ancien entraîneur de l’USM Alger, estime que Essaïd Belkalem qui évolue  aujourd’hui sous ses ordres  a l’US Orléans en Ligue 2 française, ferait bien l’affaire: Ll peut tenir sa place au sein de l’effectif algérien sans aucun problème, a-t-il confié au site competition.dz,  pour avoir entraîné en Algérie, et connaissant bien cette équipe nationale algérienne y compris les joueurs susceptibles de jouer dans l’axe de cette défense, oui Belkalem  peut être très utile et4 rendre énormément de services aux Verts. S’il jouaiten 10 et qu’il était en concurrence avec Mahrez ou Brahimi, un poste où il y a beaucoup de qualités, les choses auraient été plus compliquées pour lui, mais de ce que j’ai vu et je vois en Algérie, il peut jouer sans le moindre souci. Après je ne suis pas sélectionneur ». Il faut dire que Lucas Alcaraz n’a pas beaucoup de temps devant lui  pour trouver une solution pérenne. Deux matches l’attendent en juin contre la Guinée en amical et face au Togo dans les éliminatoires de la CAN 2019.