Le public de Sousse a  assisté à une première manche de demi-finale  de Ligue des champions de belle facture entre l’ES Sahel et Al Ahly. La victoire est revenue à l’Etoile qui a su le mieux exploiter les occasions qu’elle a réussi à se créer.

Pressant très haut leurs adversaires, les vice-champions de Tunisie ont frappé les premiers dès le quart d’heure grâce à Alaya Brigui qui a trompé  Sherif Ekramy d’une frappe puissante au premier poteau. Cette ouverture su score eut le don de réveiller les octuples champions d’Afrique qui vont inquiéter la défense tunisienne notamment par  Ahmed Fathi, Azaro et Soliman. En vain! il a fallu le coeur du match pour voir Al Ahly concrétiser une de ses occasions par  Salah Gomaa  (66′) qui venait de remplacer l’international marocain Azaro depuis une minute seulement.

Hélas, le bonheur va être de courte durée pour les hommes de  Hossam El-Badry, car Mohamed Amine Benamor va remettre l’ESS à l’endroit en envoyant un missile qui  trompe pour la deuxième fois Sherif Ekramy. Le jeu s’équilibre dans le dernier quart d’heure et plus rien en sera marqué. In fine, chaque équipe peut se montrer satisfaite. L’ESS a remporté ce premier duel et Al Ahly a marqué le fameux but à l’extérieur qui compte double.  C’est, comme l’avait prédit El Badry, le 23 octobre à  Alexandrie que tout se jouera. En attendant, Al Ahly n’a toujours pas réussi à battre l’Etoile sur sa pelouse.

@2022mag.com

Les équipes

Etoile du Sahel: Aymen Balbouli, Hamdi Nagguez, Ghazi Abderrazzak, Mohamed Konate, Zied Jebali, Mohamed Amine Ben Amor, Aymen Trabelsi, Iheb Msakni, Alaya Brigui (Hamza Lahmar, 88′), Alkhali Bangoura, Amr Marei (Chermiti, 78′). Entraîneur: Hubert Velud

Ahly: Sherif Ekramy, Ali Maaloul, Saad Samir, Rami Rabia, Ahmed Fathi, Hesham Mohamed, Amr El-Sulaya, Junior Ajayi, Abdallah El-Said, Walid Soliman (Moemen Zakaria, 86′), Walid Azaro (Salah Gomaa, 65′). Entraîneur: Hossam El-Badry