D’ordinaire assez réservé pour ne pas dire méfiant, l’entraîneur de l’ ES Sétif, Kheireddine  Madoui,  a montré plus d’enthousiasme après le sacré de son équipe en championnat de Ligue 1. “ C’est une saison exceptionnelle pour nous. On a eu un triplé, c’est historique, c’est fabuleux. Mes joueurs sont vraiment à féliciter. Le mérite leur revient. Ils se sont sacrifiés et leurs efforts ont été bien récompensés tant en championnat qu’en Ligue des champions d’Afrique. Je suis certain que notre équipe aura d’autres titres encore dans les prochaines années “, a-t-il déclaré en conférence de presse.

 Mais il a rappelé dans la foulée qu’il restait une mission à accomplir: “On pourra souffler et avoir une semaine supplémentaire de repos avant d’entamer la préparation pour les matches de la Ligue des champions d’Afrique.” Toutefois, Madoui demeure toujours énigmatique sur son avenir proche à Sétif. «Je vais savourer ce troisième titre et me reposer un peu avant de discuter de mon avenir avec les dirigeants du club.  Je suis sous contrat avec l’ESS jusqu’en juin 2017 et je dois résilier ce contrat si le destin m’envoie ailleurs.” Va-t-il être tenté de s’en aller par la grande porte, lui qui n’a pas caché avoir reçu des offres intéressantes   sans jamais nommer les clubs concernés ? Il est vrai qu’avec les nombreux titres remportés avec l’ESS, notamment la Champions League et la Super Coupe d’Afrique, sa reputation a dépassé les frontiers de l’Algérie et son profil pourrait intéresser des écuries quataries ou émiraties riches et ambitieuses. A suivre.

@2022mag.com