Rachid Taoussi n’a pas aimé, mais alors pas du tout le comportement d’une partie des joueurs alignés en championnat à domicile face au DRB Tadjenanet  (1-1) et il l’a fait savoir en conférence de presse, Une façon de tirer la sonnette d’alarme  à quelques encablures du déplacement à Casablanca pour affronter le Wyad dans le cadre  du quart de finale retour de la Ligue des champions :  « On a voulu préserver les titulaires en vue du match retour face au Wydad Casablanca, a-t-il pesté , on a fait jouer d’autres joueurs qui m’ont vraiment déçu. Ils sont passés complètement à côté et cela m’a rendu furieux. J’irai loin en disant que certains joueurs ont montré leurs limites et oublient qu’ils portent les couleurs d’un grand club comme l’ESS ».

imagesS’il n’a cité aucun nom publiquement,le technicien marocain a dû bien sûr dire leur vérité dans le secret du vestiaire à ceux qui l’ont déçu : « Vous imaginez, il y a des joueurs qui ne sont pas contents lorsqu’on ne les convoque pas toutefois quand ils jouent, ils ne démontrent rien du tout. À partir de maintenant, ils n’ont pas le droit de dire pourquoi pas le coach ne m’a pas convoqué ou pourquoi il ne me fait pas confiance ».

L’alerte Tadjenanet – avec un groupe privé des principaux titulaires – ne remet pas en cause pour autant son ambition pour le choc maghrébin prévu dans la capitale économique du Maroc : « « Les joueurs sont déjà dans leur match,   a ajouté l’ancien sélectionneur des Lions de l’Atlas, ils sont concentrés sur leur sujet et ce match nul ne va avoir aucun impact sur eux. Je crois que leur présence dans le vestiaire aux côtés de leurs autres coéquipiers montre qu’ils sont responsables. Nous avons un commando qui est bien préparé pour revenir avec la qualification de Casablanca ». Vivement  vendredi pour mesurer si les Aigles Noirs sont à la hauteur de leurs aînés vainqueur de la Ligue des champions en 2014.

@2022mag.com