Pays hôte de la 17ème édition de la Coupe d’Asie des nations, les Emirats arabe unis ont été tenus en échec par Bahreïn (1) en match d’ouverture de la compétition . On peut dire qu’ils ont évité le pire en égalisant  grâce à un penalty  jugé litigeux par certains à deux minutes de la fin du temps réglementaire. Du coup, le prochain match contre l’Inde s’annonce déjà décisif. Pour se relancer, à Dubai on compte sur le réveil des cadres  pour enfin lancer la machine. Ainsi, l’entraîneur d’Al Jazira mise sur deux joueurs de son équipe pour prendre les choses en main.

Khalfan Mubarak

Khalfan Mubarak

En l’occurrence  Ali Mabkhout et  Khalfan Mubarak: « Ils ont les compétences et les moyens de retrouver leur forme, a confié le Néerlandais  Damien Hertog dans les colonnes du journal The National, alors je m’attends à ce que l’équipe nationale avance dans ce tournoi. Ce sont évidemment de très bons joueurs, mais leur talent va au-delà de cela. Ils prennent également de bonnes décisions sur le terrain comme nous l’avons vu régulièrement cette saison dans l’ Arabian Gulf League . Cela leur donne beaucoup de confiance qu’ils doivent communiquer  à  leurs coéquipiers lors des séances d’entraînement et des matches. Je pense que les choses vont bien se passer pour l’équipe nationale. Comme tout le monde, j’aimerais voir l’équipe des Émirats arabes unis aller loin dans le tournoi, ce qui serait une excellente façon de célébrer le fait d’être l’hôte de la Coupe d’Asie ». A noter qu’Ali Mabkhout (15 buts)  et Mubarak ( 8 buts et neuf passes décisives )  se sont montrés très efficaces en AGL depuis le début de la saison

@2022mag.com