A la suite des deux résultats négatifs signés par le CS Constantine à domicile, d’abord une défaite face au Club Africain (0-1)  en Ligue des champions et un nul embêtant face au MC Oran (1-1) lors de la manche aller des quarts de finale de la Coupe d’Algérie, les fans se demandent si leur équipe ne va pas craquer dans la ligne droite, d’autant que le titre national est certainement perdu.

L’entraîneur des Sanafirs connait la raison de la panne et du semi-échec face aux Oranais : le CSC  n’arrête plus de jouer tous les trois jours depuis le début de l’année 2019: “ Nous ne devons pas nous voiler la face, a confié Denis Lavagne en conférence de presse, une qualification en quarts de finale de la Ligue des champions, ça ne se joue pas tous les jours, et mes joueurs avaient en tête ce match face au TP Mazembe.Vivement samedi pour en finir avec cette qualification, qui, une fois obtenue, va grandement libérer mes joueurs.l faut savoir que mes joueurs ne sont pas des machines, c’est le 18eme match  que nous disputons en 12 semaines dont 3 rencontres  successives  de LDC et un quatrième ce samedi ».

 Denis Lavagne

Denis Lavagne

S’il fait le constat du calendrier chargé, le technicien français assure aux supporters que le club ne compte pas sacrifier la Coupe d’Algérie pour autant:  » Je peux comprendre la déception des supporters qui ont été encore une fois de plus à nos côtés, mais je leur promet que nous allons ramener la qualification d’Oran. Vivement samedi pour en finir avec cette qualification, qui, une fois obtenue, va grandement libérer mes joueurs. Donc, j’ai préféré faire reposer certains éléments ». Cette cadence effrénée rappelle celle dont se liant depuis des semaines son homologue d’Al Ahly, l’Uruguayen Martin Lasarte dont l’équipe  connait également une sacrée baisse de régime symbolisée par deuxième défaite en Ligue des champions.