La première journée de la phase des poules en Ligue des champions d’Afrique et en Coupe de la Confédération donne souvent la tonalité aux ambitions des représentants arabes. Et elle a particulièrement bien débuté.

Les hostilités ont débuté dès vendredi, avec une somme de résultats encourageants et positifs. A commencer par un ancien champion d’Afrique, l’Espérance de Tunis ; « Taraji » a pourtant dû lutter jusqu’au bout pour disposer du Vita Club de Kinshasa à Radès (3-1). Les Tunisiens ont d’abord été menés d’entrée au score par un but du Camerounais Yazid Atouba (10e). Mais ils sont rapidement repassés devant grâce au Malien Fousseyni Coulibaly (20e) puis sur un penalty de leur goleador Yacine Khenissi (26e). Anisse Badri a inscrit le but du break en fin de rencontre (87e). Un résultat important pour les protégés de Faouzi Benzarti qui se déplacent dans une douzaine de jours en Ethiopie pour affronter le Saint-George d’Addis-Abeba.

La jolie performance de ce début de week-end est aussi venue de Tunisie, via l’Etoile du Sahel. Les joueurs d’Hubert Velud ont offert un véritable festival offensif au public de Sousse en s’imposant (5-0) aux dépens du Ferroviario de Beira (Mozambique). Le Brésilien Diogo Acosta a inscrit un doublé (15e, 70e). Hamza Lahmar a lui aussi marqué (58e) tout comme le Guinéen Alkhaly Bangoura (37e) et l’Algérien Hameur Bouazza (60e). Ce résultat place l’Etoile du Sahel en tête de son groupe A, puisque les deux autres équipes, le Hilal d’Omdurman et El-Merreikh, se sont séparées sur un match nul (1-1) dans ce derby 100% soudanais. Le Nigérian Shobowale Azeez avait ouvert la marque pour les Bleus du Nil (31e) mais ElSamani Saadeldin a égalisé à l’heure de jeu en faveur du club dirigé par le franco-italien Diego Garzitto. Un véritable expert dans cette compétition dont il a déjà atteint les demies de la LDC avec le Hilal puis El-Merreikh, sans oublier une victoire avec le TP Mazembe (RDC) en 2009.

C’est tout bon pour le WAC, l’USMAlger et le Zamalek

L'USM Alger n'a pas tremblé (photo cafonline)

L’USM Alger n’a pas tremblé (photo cafonline)

Dans le groupe C, l’USM Alger n’a fait qu’une bouchée des Libyens du Al-Ahly Tripoli (3-0) au 5-Juillet. Fouad Chafai (31e) puis le Malgache Carolus Andria (45e+1) ont donné deux buts d’avance à la pause à la formation dirigée par le technicien belge Paul Put. Le remplaçant Darfalou a clôturé la marque en toute fin de rencontre (83e) sur une passe de Carolus. Comme dans le même temps, le Zamalek du Caire ne s’imposait que (2-0) face aux Zimbabwéens de Caps United, l’USMA a pris la tête de sa poule. Le Zamalek, supposé supérieur au plan des individualités, a dû patienter pratiquement jusqu’à l’heure de jeu avant de trouver la faille. C’est l’avant-centre Bassem Morsi, l’un des « punis » de la CAN 2017 (il n’avait pas été retenu par le sélectionneur des Pharaons Hector Cuper) qui a délivré les Chevaliers Blancs sur une passe de Shikabala (56e). Le Nigérian Stanley Ohawuchi a offert au Zamalek, finaliste malheureux de la LDC 2016, un second but tard dans la rencontre (83e).

A noter enfin le beau succès du Wydad de Casablanca dans le groupe D, aux dépens des Camerounais du Cotonsport de Garoua (2-0). Le Libérien William Jebor a été le premier à se mettre en évidence en ouvrant la marque (39e). Amine Atouchi (63e) a ensuite doublé la mise en faveur des joueurs de Ammouta. Le dernier match à disputer concernant les représentants arabes concerne le Ahly du Caire, qui joue samedi soir face aux Zambiens de Zanaco.

Premier match, premier succès  pour le Portugais Augusto Iniacio à la tête du  Zamalek  (photo cafonline.com)

Premier match, premier succès pour le Portugais Augusto Iniacio à la tête du Zamalek (photo cafonline.com)

En coupe de la Confédération, un seul représentant arabe a joué, c’était samedi après-midi : le Smouha d’Alexandrie, qui se déplaçait en Zambie pour y affronter Zesco United. Le club de la Copperbelt s’est imposé dans le dernier quart d’heure grâce à un petit but signé de son international kenyan, Jesse Were (73e) sur penalty. Une performance qui n’aura pas été du goût de Moamen Soliman, le coach alexandrin qui craignait cet adversaire, dont on se souvient qu’il avait été l’équipe surprise du dernier carré de la LDC l’an dernier.

Au programme du jour, le CS Sfaxien accueille samedi les modestes Swazilandais de Mbabane Swallows et devrait faire valoir son expérience et son talent offensif à domicile. Le FUS Rabat aura certainement la tâche difficile, même chez lui, contre les solides Ougandais de Kampala CCA. Dimanche, les petits poucets soudanais du Hilal Obayed se rendent en Angola pour défier le Recreativo Libolo. Décrocher un match nul serait certainement une grosse performance pour le Hilal qui a déjà réalisé des petits miracles depuis son entrée dans la compétition. Quant au Mouloudia d’Alger, il aura lui aussi la partie difficile, voire compliquée, en Afrique du Sud, face aux surprenants Platinum Stars qui ont écarté l’AS Tanda ivoirienne lors du tour d’écrémage. Enfin, le Club Africain de Tunis accueille le Rivers United (NGA), le club de la ville côtière de Port Harcourt. Les derniers résultats du CA en championnat (défaites contre l’Etoile du Sahel et l’Espérance de Tunis) ne sont pas de nature à rassurer…

@Samir Farasha