L’ Olympique Safi avait annoncé la couleur avant le match contre l‘Espérance de Tunis: il ne sera pas à Radès pour faire de la réprésentation malgré le résultat moyennement défavorable du match aller (1-1). Et les hommes de Mohamed El-Guisser l‘ont montré en effaçant leur handicap dès la 20e minute grâce à un but de Abdelghani Mouaoui  même si les Sang et Or ont réussi à revenir au score dès la retour de la pause grâce à Kouamé Bonsu. Mais plus rien ne sera marqué jusqu’à la fin du temps réglementaire puis de  la prolongation. Lors de la séance de tirs au but, l’O Safi se montra plus adroit en s’imposant 4 à 2. Un énorme exploit qui envoie le sixième de la Botola en quart de finale de la Coupe arabe. Une première dans l’histoire du club.

Grosse désillusion pour l'ES Tunis

Grosse désillusion pour l’ES Tunis

Grosse désillusion par contre pour  les champions d’Afrique en titre qui rêvaient de réaliser un quadruplé historique en 2019-2020. Désormais le club tunisois se dit concentré sur la suite immédiate, dont notamment une participation au Mondial des clubs à Doha en décembre :“C’est une grande déception pour nous d’être éliminés si tôt de la compétition qui faisait partie de nos principaux objectifs de la saison, a avoué le coach  Mouine Chaâbani en conférence de presse, sur les deux manches jouées à l’aller et au retour, les joueurs n’ont épargné aucun effort et nous ne méritions pas d’être éliminés. Il faut dire qu’on a été fortement lésé par les erreurs d’arbitrage depuis le début de cette compétition.Maintenant, il n’y a plus de temps à perdre sachant que durant les deux semaines à venir nous aurions à disputer deux matches importants dans le cadre de la ligue des champions africaine avant d’attaquer la campagne du mondial des clubs.Le travail à venir sera facilité sur l’aspect psychologique en espérant pouvoir récupérer certains de nos éléments clés dans les jours à venir”.

En écho, le boss de l’ O.Safi,  a savouré sans en rajouter: « Nous savions d’emblée que la confrontation contre l’espérance sportive de Tunis, champion d’Afrique en titre, sera difficile et qu’après le nul concède à l’aller, la qualification reste tributaire d’au moins un but marqué à Rades. Pour ce faire nous avons élaboré un scénario qui nous permettrait de réaliser cet objectif.Nous avons réussi à marquer un premier but qui nous a mis en confiance. L’Espérance a réussi à égaliser, mais nos joueurs sont restés concentrés et ont préservé le score d’égalité jusqu’au sifflet final. C’est pour nous une qualification historique que nous dédions à nos supporters ainsi qu’à l’ensemble des Marocains”.

@2022mag.com