A quelques heures du tirage au sort de la phase des poules de la  Coupe de la Confédération africaine, il ne reste plus désormais que cinq formations du monde arabe en lice. Retour sur un tour de cadrage qui a laissé deux clubs sur le carreau.

Aucune raison d’en douter, Miloud Hamdi est un homme heureux, forcément. L’entraîneur de l’USMA d’Alger a vécu une soirée plaisante et rassurante à la tête des « milanais », victorieux 4-0 des Nigérians de Plateau United. Oubliée, la courte défaite (2-1) en déplacement quelques jours plus tôt. Oussama Darfalou, une fois encore au cours de cette campagne, aura été le guide offensif des finalistes de la LDC 2015 avec deux buts. L’USMA verra logiquement la phase de poules, le club algérois ayant la tête d’un vrai candidat au titre dans cette compétition.

Il sera pourtant le seul club algérien à y prétendre puisque le CR Belouizdad n’est jamais parvenu à remonter son but de retard de l’aller contre les Ivoiriens de l’ASEC. A domicile, les protégés du coach Rachid Taoussi ont pourtant dominé les débats mais ils ont péché dans le dernier geste et raté plusieurs fois le cadre. Le nul (0-0) envoie donc l’ASEC, reversé dans cette compétition après son élimination de la LDC par Zesco (ZAM), en poule.

Côté égyptien, le dernier représentant, El-Masry de Port-Saïd, a dû batailler ferme contre les Gabonais du CF Mounana. Accrocheurs à l’aller (1-1), ces derniers ont encore résisté. Pourtant, le défenseur et international burkinabè Mohamed Koffi avait ouvert la marque, mais Louis Autchanga a égalisé à la 66e minute. Quelques minutes plus tard, El-Masry reprenait l’avantage sur une action de Islam Eissa, qui voyait son centre dévié dans ses propres filets par un Gabonais. Masry s’impose 2-1 et verra lui aussi les poules avec Aristide Bancé. Qui rêve sans doute de retrouver l’ASEC, son dernier club, si le tirage au sort met les deux formations aux prises. Réponse samedi…

Le Soudan a perdu un club, le Hilal Obayed, éliminé par les Mozambicains de l’UD Songo. Vainqueurs à l’aller 3-1, ces derniers ont bien résisté au retour et la défaite 2-1 les qualifie. En revanche, le Hilal Omdurman a réussi à franchir l’obstacle symbolisé par les Nigérians d’Akwa United. Victorieux 2-0 à l’aller à Khartoum, le Hilal s’est déplacé à Uyo avec l’intention d’y marquer au moins un but. Ce que les « Bleus » ont réussi à la demi-heure de jeu par le milieu Ahmed Bashir. Quelques instants plus tard, le défenseur Dennis Nya égalisait mais Hilal parvenait à la pause avec ce score de parité. En début de seconde période, Michael Ibe donnait l’avantage à Akwa Utd (49e, 2-1). Ce dernier triplait même la mise sur penalty (69e, 3-1). Mais le dernier représentant soudanais, très expérimenté en compétition continentale, s’accrochait et passait donc à la faveur de ce but inscrit à l’extérieur.
Le Maroc peut s’enorgueillir d’avoir vu ses deux représentants franchir sans trop d’encombres ce tour de cadrage, qui regroupait éliminés du tour précédent en Ligue des champions et qualifiés en seizièmes pour la C2.

Le Raja a déroulé face au Zanaco

Le Raja Casablanca n’a jamais tremblé face aux Zambiens de Zanaco. Vainqueurs 2-0 en déplacement, les Verts se sont imposés 3-0 au retour à domicile. Mahmoud Benhalib, déjà buteur à l’aller, marquait à la 15e. Mouhssine Lajour doublait la mise trois minutes plus tard. Le défenseur axial Badr Benoun, vainqueur du dernier CHAN, triplait à la 78e.

Dans le même temps, La Renaissance de Berkane, si chère au cœur du président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, a su renverser la vapeur après sa défaite 3-1 de l’aller face aux Sénégalais de Génération Foot. Juste avant la rencontre, ces derniers se sont plaints à plusieurs reprises du traitement dont ils ont fait l’objet dès leur arrivée au Maroc, notamment par la voix de leur coach français Olivier Perrin. Sur le terrain, les protégés du président Mady Touré, l’homme qui a révélé Sadio Mané, ont totalement déjoué. Ils ont d’abord encaissé un but par Mohamed Aziz (34e). La RSB a ensuite tout donné pour inscrire le deuxième but synonyme de qualification. La délivrance est intervenue par l’intermédiaire de leur international togolais, Kodjo Fo-doh Laba (75e) qui avait donné à 2022mag un entretien quelques jours plus tôt. Voilà donc le club d’Ayoub El-Kaabi, meilleur buteur et meilleur joueur du CHAN 2018, qualifié lui aussi pour les poules.

Sont également qualifiés : V. Club (RDC), CARA Brazzaville (CGO), Gor Mahia (KEN), UD Songo (MOZ), Enyimba Aba (NGA), Aduana Stars (GHA), Yanga (TANZ), Williamsville AC (CIV), Djoliba (MLI), Rayon Sports (RWA), ASEC (CIV).

Le tirage au sort se déroule ce samedi au Caire. Les journées de poules se disputeront les 4 et 15 mai, les 17 et 27 juillet, enfin les 17 et 28 août.

@Samir Farasha