En 2017, il baigne comme un air d’euphorie autour du Mouloudia d’Alger. Après son succès samedi soir  face aux Sud-Africains du Platinium Stars (2-0), le doyen des clubs algériens est la première équipe à valider son billet pour les quarts de la Coupe de la Confédération. De bon augure pour la suite?

En fait le rêve du Mouloudia d’Alger est de remporter le deuxième trophée continental de leur histoire après celui arraché  de haute lutte  face au Horoya  Conakry en 1976. Il y a quarante un an, les Chnaouas avaient fait sensation  puisque c’était leur première participation à une compétition africaine. Depuis, ils ont essayé cinq fois en Ligue des Champions. Sans véritable enthousiasme. Deux quarts de finale en  1977 et en 1980 et une phase de poules assez moyenne en  2011. Le parcours dans la Coupe de la CAF puis en Coupe de la Confédération  est lui vraiment médiocre. En trois participations, les Vert et Rouge sont balayés  à trois reprises par des équipes tellement modestes, à l’image des Nigériens du  SC Sahel.

 Fawzi Chaouchi  (photo cafonline.com )

Fawzi Chaouchi (photo cafonline.com )

Vivement les cadors africains !

Cette année sera-t-elle la bonne ? En tout cas, le MC Alger semble sur le chemin de la réussite. Certes, pour le moment son parcours n’a rien d’exceptionnel puisque les joueurs du président Omar Ghrib n’ont pas battu aucun cador. A l’exception peut être du CS Sfaxien (2-1) lors du match aller de la phase de groupes. Les Algérois obtiennent des matches nuls à l’extérieur, gagnent sur leur pelouse mais sans jamais allumer un feu d’artifice. A domicile, dans un stade du 5 juillet souvent incandescent, garni  en moyenne par 40 000 fans, ils assurent. Avec un jeu sérieux au collectif embryonnaire mais  relevé par une grande combativité et un bel état d’esprit. Leur performance sur le continent correspond à  ce qu’ils ont produit sur la scène nationale. Il a manqué quelques étincelles  au MC Alger pour transformer une bonne saison  en un grand cru.  En Ligue 1, il aurait pu être champion sans quelques absences inexplicables. En Coupe d’Algérie, il a raté de peu sa deuxième finale consécutive, barré par l’Entente de Sétif, cette même équipe qui lui a fermé la porte du titre. Désormais, les protégés de Kamel Mouassa savent ce qu’il leur reste à faire pour transformer une saison encourageante en une saison réussie. Aller au bout de l’aventure continentale.  En tout cas, leur bouillonnante base populaire va certainement les transcender lorsque se présenteront les premiers ténors africains à partir des quarts de finale.

@Cheikh Mabele

Leur parcours en  Coupe de la Confédération 2017

1er tour : MC Alger – Bechem United (Nigeria), 4-1, 1-2)

2e tour: MC Alger – FC Renaissance (Congo), 2-0, 1-2

3e tour: MC Alger –  Young Africans (Tanzanie), 4-0, 0-1

Phase de groupes

MC Alger – CS Sfaxien (Tun), 2-1, MC Alger – Mbabane Swallows (Swa), 0-0,  2-1, MC Alger – Platinium Stars (1-1, 2-0)

Ligue des Champions

1976: vainqueur en finale du Horoya Conakry, Guinée (3-0, 0-3, tab, 5-3)

1977 : éliminé en quart de finale par Mufulira Wanderers, Zambie ( 2-1, 1-2)

1979: éliminé au 2e tour par l’Union Douala, Cameroun (2-0, 0-2)

1980 : éliminé en quart de finale par le Canon Yaoundé, Camroun (0-2, 3-1)

2000: éliminé au 1er tour par la Jeanne d’Arc, Sénégal  (1-1, 1-5).

2011: éliminé en phase de poules  (4ème derrière le WAC, l’EST et Al Ahly)

Coupe de la Confédération

2007: éliminé au 1er tour par Kwara United, Nigeria, (3-0, 0-3, tab, 3-4)

2008: éliminé au 1er tour par Haras El Houdoud, Egypte (0-0, 0-1)

2015: éliminé au tour préliminaire par SC Sahel, Niger (0-0, 0-2)