Les matches aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération, qualificatifs pour la phase de groupes n’ont pas été  très  bons pour les clubs nord-africains. Seule la Tunisie a fait un sans faute en allant chercher deux succès à l’extérieur grâce au CS Sfaxien et au Club. Africain.

Ils étaient dix clubs arabes  en course ce weekend mais leur moisson  s’est avérée très faiblarde avec notamment trois succès, deux nuls et cinq défaites toutes sur terrain adverse. lLe prix de la grande performance revient à la Tunisie grâce aux victoires arrachées par le CS Sfaxien  au Burkina Faso face au Real Kadiogo  (1-2) et par le Club Africain victorieux  à Curepipe devant l ‘AS Port-Louis 2000 (2-1). Connaissant la solidité des clubs tunisiens à domicile ont peut affirmer sans prendre  de gros risques que ces deux clubs vont  rejoindre l‘ES Tunis et l’ES Sahel déjà qualifiées pour la phase de groupes de la Ligue des Champions.

Le MC Alger peut  renverser  la vapeur dans une semaine (photo cafonline)

Le MC Alger peut renverser la vapeur dans une semaine (photo cafonline)

La réussite de la Tunisie contraste avec l’échec des deux représentants de l’Algérie. En effet, la JS Kabylie et le MC Alger, deux formations historiques, sont revenues bredouilles de leur voyage après avoir été dominées respectivement à Lubumbashi par le Tout Puissant Mazembe (0-2) et à Dar Es Salam  par les Young Africains (0-1). Il faut reconnaître que l’opposition était autrement plus redoutable pour les Algériens que pour les Tunisiens. Dans une semaine, la mission sera très difficile pour les Kabyles englués dans leurs problèmes domestiques que pour les Mouloudéens capables de renverser la vapeur dans leur antre du 5 juillet. L’Algérie aura-t-elle les moyens de réaliser un quatre sur quatre ? A suivre.

Le Maroc sait d’ores et déjà qu’il ne réalisera pas le grand chelem. Et pour cause, le sort a fait que le FUS Rabat et le MAS de Fès s’opposent dans ce dernier tour avant la deuxième phase qui animera le printemps.  A Rabat, le  FUS de Walid Regragui a pris une petite option en dominant les Fassis, mais tout est possible pour la bande  à Youssef Sektioui qui a les moyens d’écarter  le demi-finaliste de l’édition 2016. Il est vrai que le FUS actuel n’a rien à voir avec l’équipe qui avait écrasé la saison dernière la concurrence en Botola. Pour sa part, l’IR Tanger a cédé logiquement à Conakry face au Horoya (0-2) et aura du mal a retourner la situation dans son magnifique stade. A moins que…

Petite avance pour le FUS Rabat face au MAS de Fès

Petite avance pour le FUS Rabat face au MAS de Fès

Comportement moyen pour les représentants de l’Egypte contraints de concéder un nul et une défaite à l’extérieur. Smouha et Al Masry, pourtant bien classés dans la sérieuse Premier League, ont dû se contenter respectivement d’un 0-0 face à Bidvest Witt (RD Congo) et d’un 0-1 contre  Kampala City (Ouganda). Toutefois, les équipes du Nil sauront sans doute faire ce qu’il faut à domicile pour éviter à l’Egypte de confier  la charge d’animer la deuxième partie de saison seulement aux deux mastodontes Al Ahly et le Zamalek.

Les matches retour sont programmées les 14, 15,16 et 22  avril.